More
    AccueilCélébritésAlain Barrière, le choc, le triste combat de toute sa vie

    Alain Barrière, le choc, le triste combat de toute sa vie

    Des décennies après, les chansons d’Alain Barrière continuent d’égayer  les soirées de ses admirateurs. Pourtant, la vie du chanteur, elle, n’a pas été un long fleuve tranquille.

    Le 18 décembre dernier, Alain Barrière, de son vrai nom Bellec, rendait les armes. La vie ne l’aura pas épargné. Le vent a continué de souffler jusqu’à la fin.

    Le chanteur, né le 18 novembre 1935 à La Trinité-sur-Mer, est le benjamin de Marie-Louise, qui élève seule ses trois enfants. Après l’obtention de son bac, il quitte la Bretagne et entre à l’Ecole nationale des Arts et Métiers d’Angers. En 1955, il achète sa première guitare. Et « alors qu’il s’apprête à obtenir son diplôme d’ingénieur, le jeune homme de 20 ans apprend qu’il est atteint de la tuberculose. Contraint de partir en cure durant une année, le malade tue le temps en écrivant et en composant des chansons », relate France Dimanche.

    C’est la source de son succès. Cathy, qu’il vient de composer est sélectionné pour le concours d’Europe 1. Deux ans plus tard, Elle était si jolie arrive cinquième au concours de l’Eurovision, et en 1964, Ma vie, qui demeurera son meilleur tube, est propulsé en tête des ventes en France.

    Son premier projet, Albatros, échoue, le poussant à initier, en 1973, le Stirwen. « C’était une démarche folle à l’époque », confiait Guenaëlle, sa fille, en 2018. Un projet qui le ruinera et lui mettra le fisc sur le dos jusque dans les années 1990. Roué de coup et menacé dans sa maison de Mantes-la-Ville, il déclarera « Je suis convaincu qu’il s’agit d’hommes de main. Ils n’ont rien pris, qu’un peu d’argent ».

    En 2007, ses problèmes de santé débutent et Alain Barrière subira la foudre de quatre AVC, dont le dernier aura raison de lui, 12 jours après que son épouse, qui aura été son plus grand soutien durant 44 ans, se soit éteinte suite à un cancer du pancréas, sans qu’il n’ait pu lui dire au revoir ni l’accompagner à sa dernière demeure, dans le caveau familial où il avait déjà sa place prête.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read