More
    AccueilActualitéAlbert de Monaco sort les crocs pour protéger Charlène - cliché blessant...

    Albert de Monaco sort les crocs pour protéger Charlène – cliché blessant d’une ancienne concubine 

    Le prince Albert n’hésite pas à recadrer quiconque s’en prend à son épouse encore affaiblie. 
    Les ex du souverain de Monaco ne manqueraient pas de se liguer contre Charlène de Monaco. Mais comme le rapporte les magazines Freizeit Woche et Public, le prince Albert n’hésiterait pas à frapper du poing sur la table pour protéger son épouse. Il aurait déjà sévi à l’endroit de la mère de son fils aîné, Nicole Coste. 
    Le mari de Charlène de Monaco aurait aussi remis à sa place une autre de ses ex, Simona Tagli, une animatrice italienne âgée de 57 ans. Elle a publié le 14 février, dans le cadre de la Saint-Valentin, une photo prise au cours des années 1990 et sur laquelle on la découvre avec le prince Albert en train de trinquer. 
    « C’est un prince de conte de fées! Dans l’intimité, il était très passionné. Je lui porte toujours beaucoup d’amour », avait-elle affirmé durant une interview qu’elle accordait au magazine Bild et dont le contenu a été rapporté par le magazine Public. Une sortie plutôt mal venue, considérée comme une attaque à la première dame monégasque. 
    L’animatrice italienne n’hésite d’ailleurs pas à s’en prendre directement à la mère des héritiers du trône de Monaco. « Ca m’a vraiment énervée qu’elle soit restée en Afrique du Sud l’année dernière et qu’elle n’ait pas vu ses enfants. En tant que mère, j’aurais nagé ou pris un bateau pour les retrouver », a-t-elle déclaré. 
    Charlène de Monaco est invisible depuis près d’un an maintenant en raison de ses problèmes de santé. Ceux-ci l’ont retenue plusieurs mois en Afrique du sud où elle était soignée pour une infection de la zone ORL. Depuis le mois de novembre dernier, elle serait en Suisse dans un centre spécialisé où elle est traitée pour épuisement. 


    Le prince Albert ne néglige rien pour la santé de sa femme. Il avait déjà sollicité de la presse qu’elle ne soit pas harcelée et paye le prix, soit 18.000 euros par jour à la clinique privée, pour lui éviter des intrusions qui pourraient être nocives à son rétablissement. La princesse n’aurait droit qu’aux visites des membres de sa famille. 

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read