More
    AccueilCélébritésAmel Bent, au bord du gouffre, elle demande le divorce !

    Amel Bent, au bord du gouffre, elle demande le divorce !

    Le compagnon d’Amel Bent, auditionné le 17 juin dernier, a fait une révélation surprenante lors de son procès. Et c’est la grande révélation de l’année pour les fans de la chanteuse : Amel Bent et Patrick Antonelli ne sont plus mariés.

    C’est l’aveu fait par ce dernier lors de son procès où il était jugé pour « corruption, modification frauduleuse d’un système de données ou obtention frauduleuse de document administratif ». Une question apparemment banale a attiré l’attention des personnes présentes lors de son audition ce 17 juin. « Pourquoi avez-vous des déclarations de revenus séparées ? », lui a demandé le président du tribunal. « Parce que nous avons divorcé », a-t-il répondu. Une réponse qui a surpris alors qu’Amel Bent affirme haut et fort son amour pour l’homme qu’elle a épousé le 15 juin 2015. Et les avocats de ce dernier assurent qu’ils s’aiment.

    Un divorce… d’amour

    Pourquoi divorcer si l’amour est présent ? La défense en donnera la réponse au cours du procès : « Le procureur a requis une forte amende contre mon client, alors qu’il a déjà été condamné l’an passé pour fraude fiscale à verser plusieurs centaines de milliers d’euros. Une somme qu’il n’est pas en mesure de rembourser. (…)  Et comme vous le savez, il a divorcé à l’amiable l’an passé. Car ce n’est pas à sa femme de payer ».

    L’ancien dirigeant d’auto-écoles, reconverti en coach sportif, ne mènerait pas la belle vie selon ses avocats. « Déjà incapable de payer ses précédentes amendes, Patrick Antonelli ne serait donc pas du tout en mesure de régler  les 150 000 euros que le procureur vient de requérir, pour complicité de corruption et blanchiment, cette fois », rapporte le magazine Public dans son édition du 26 juin.

    Une telle somme ne pourrait être remboursée en partie que par la « restitution de ses biens ». Son divorce d’avec la chanteuse visait donc à préserver ceux d’Amel Bent qui n’est pas prête d’être ruinée et ne pouvait pas se risquer à assumer une telle « sanction ». Ce qui aurait causé également son désarroi financier et aurait mis ses deux filles, Hana et Sofia, dans une situation inconfortable. Au-delà de l’amour, il faut bien continuer à avancer, surtout que leurs problèmes ne s’arrêtent pas là.

    Une seconde épreuve tout aussi douloureuse

    Patrick Antonelli pourrait être obligé, une nouvelle fois, de se séparer de sa famille. « Le procureur a requis cinq ans d’emprisonnement à son encontre, dont trois ans ferme, le tout assorti d’un mandat de dépôt », indique Public qui précise que le 8 juillet prochain, le compagnon d’Amel Bent pourrait être directement conduit en prison après l’annonce du verdict. Une situation qui brise le cœur de la petite famille.

    « Evidemment, Amel est très angoissée car elle va bientôt repartir en tournée et elle ne sait pas qui va s’occuper des petites pendant son absence », a confié l’un des avocats du coach de sport. « Je connais Amel depuis longtemps. C’est une femme discrète, vraie, authentique, très aimée des Français. Le public saura faire la différence entre l’artiste et son mari », a nuancé l’homme de loi quand à l’impact de l’affaire sur la carrière de la chanteuse.

    Mais il s’agit surtout de savoir si l’artiste pourra continuer à donner ses spectacles si l’homme pour lequel elle clame son amour si haut est de nouveau conduit derrière les barreaux. Si elle a bien participé à l’émission Tous ensemble pour la musique, diffusée sur France 2 le vendredi 19 juin dernier, elle ne devait toutefois pas avoir le cœur à la fête. Et les jours qui suivent ne devraient pas être simple pour elle.

    Des accusations fortes contre son mari

    L’époux d’Amel Bent n’a pas obtenu que de bonnes notes des candidats qu’il a côtoyés lorsqu’il était encore gérant d’auto-écoles. Selon certains, Patrick Antonelli se seraient parfois montré menaçant. L’un d’entre eux a confié aux confrères du magazine Public avoir payé 1000 euros à l’auto-école appartenant à Patrick Antonelli sans jamais avoir pu suivre une seule leçon de conduite dans cet établissement.

    Voir cette publication sur Instagram

    M A B E A U T É ???? @amelbent #amelbent #amelbentofficiel #caro

    Une publication partagée par the_real_queen_Amel (@the_real_queen_amel) le

    « En 2014, en me rendant pour la énième fois à l’auto-école, j’ai constaté qu’elle était fermée. Puis j’ai découvert qu’il en avait ouvert une autre à Neuilly-sur-Seine. Là, on m’a répondu qu’il fallait tout repayer », a relaté James Hansen, précisant que « devant mon refus, monsieur Antonelli et ses employés m’ont menacé de mort et molesté ». Des accusations auxquels les avocats de la défense n’ont pas manqué de répondre.

    Concernant la somme de 1000 euros, l’un des hommes de loi a indiqué qu’il s’agissait « d’un litige commercial suite à une liquidation judiciaire, qui regarde le tribunal de commerce ». « Pour le reste, le jeune homme qui a déposé plainte pendant le procès, s’exposait à ‘‘une plainte en dénonciation calomnieuse’’, monsieur Antonelli réfutant les faits énoncés », a rapporté le magazine Public.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read