More
    AccueilCélébritésAnaïs Delva, douleur réanimée durant les fêtes de fin d'année

    Anaïs Delva, douleur réanimée durant les fêtes de fin d’année

    Interviewée par Ici Paris, la chanteuse et comédienne Anaïs Delva s’exprime, sans retenue.

    « J’en avais toujours rêvé. Cette année, j’ai eu des changements dans ma vie, j’ai un studio d’enregistrement qui m’a permis de le faire », dit-elle pour justifier la sortie de son répertoire de Noël, Quand j’entends chanter. Pourtant, Anaïs Delva affirme n’avoir pas de souvenirs joyeux de cette fête durant son enfance, marquée par le divorce de ses parents à l’âge de 13 ans. « La musique de Noël m’a réconciliée avec la fête », confie-t-elle alors, même si elle ajoute : « C’est une période compliquée pour moi (…) Je m’arrange, depuis dix ans que je fais ce métier, pour jouer le soir-même ».

    Propulsée par le succès de la chanson de La Reine des neiges en 2013, la chanteuse affirme que Libérée, délivrée est avant tout « un cri de guerre, un hymne à la liberté !». « Les consciences ont besoin d’évoluer », soutient-elle, tout en précisant « Je suis féministe ». Lorsqu’elle révèle, à travers le titre On me dit, tiré de son album Obsidience, avoir avorté en 2015, « par choix du conjoint », et reconnait avoir eu à ce moment « besoin d’aller mieux », Anaïs dit surtout avoir pensé que cette chanson « pouvait faire du bien aux femmes qui sont jugées, incomprises, stigmatisées ». « Notre société juge en permanence les femmes, dès l’âge de 25 ans. Pour ma part, je n’ai pas envie de contrainte sociétale dans ma vie », souligne-t-elle alors.

    Se confiant sur sa vie professionnelle, la voix française d’Elsa dans la Reine des neiges parle de cette production comme d’ «une partie notable » de sa carrière. Elle dit avoir également été ravie lorsqu’elle fut contactée pour I love Piaf, de Jacques Pessis. Cependant, « j’ai beaucoup chanté, mais le théâtre, le jeu, me manque. Il y aura aussi un nouveau single en préparation», indique-t-elle.

    En couple, Anaïs Delva dit ne pas être certaine de la suite. « Je suis pacsé, ma vie sentimentale va très bien, parce que je prends des moments pour moi ». Mais pour la comédienne, le compagnon idéal n’existe pas, car  « quelqu’un qui nous correspond à l’instant T ne correspondra peut-être plus après », argue-t-elle.

    Coté société, ça semble moins reluisant, avec une famille dispersée. Elle parvient tout de même à donner des nouvelles de son frère Alban, atteint de surdité. « Il est heureux, il a trois enfants. Il a un groupe de musiciens sourds, Mur du son, mais n’a pas pu devenir ingénieur du son comme il le voulait », explique la chanteuse. Au moment T où elle passait cet entretien, Anaïs Delva estimait que la plus belle chose qu’elle pourrait faire, «c’est d’offrir un foyer à un enfant sans parents ».

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read