More
    AccueilPeopleAnthony Delon incarcéré à 18 ans : il revient sur le...

    Anthony Delon incarcéré à 18 ans : il revient sur le calvaire vécu à cause de son père

    A l’aube de ses 60 ans, Anthony Delon a décidé de pardonner à son père son enfance désastreuse, rythmée par des violences familiales et des trahisons. S’il a toujours été transparent sur cette période de sa vie infernale dans son autobiographie « Entre chien et loup », le célèbre acteur a fait le choix d’y divulguer les moments les plus sombres de sa vie.

    « C’est l’histoire d’un homme qui a réussi à cicatriser des blessures qui l’empêchaient de vivre. De même que ma mère et mon père avaient eu le sentiment d’être abandonnés par leurs parents, j’ai moi aussi souffert de ce sentiment, très fort », a annoncé e Anthony Delon lors d’u entretien accordé à nos confrères du Parisien.

    A travers ce livre, l’artiste émérite a tenu à mettre en lumière et formaliser toutes les épreuves difficiles auxquelles il a été confronté, mais également transmettre un message d’amour à son illustre père, Alain Delon, avec qui il est aujourd’hui très complice. Une situation qui n’a pas toujours été ainsi. Vous l’aurez donc compris, il ne s’agit pas d’un règlement de compte entre un fils et son père, mais d’un message de résilience que veut transmettre le comédien.

    « A travers un extrait, (février 1983), Anthony Delon révèle avoir été mis à la porte de la maison familiale par son père et avoir été interpellé au volant d’une BMW volée, avec sous le siège du conducteur un Mac 50, l’arme de service dérobée à un gendarme lors de l’évasion de Bruno Sulak, un ami et voyou, que l’on surnommait le « gentleman cambrioleur » », a rapporté un confrère.

     » Il y avait en moi un désir de vie très fort et un désir de mort qui venait se superposer. On a tous besoin de ‘tuer’ symboliquement ses parents : ces conneries, c’était une façon peut-être de faire dans la vie ce que mon père faisait à l’écran. Mais quand je suis sorti de prison, je me suis dit : ‘Tu as mieux à faire.' », a-t-il indiqué.

    Avant de poursuivre : « J’avais l’impression d’être dans un polar de Jean-Pierre Melville. À chaque silence, je m’attendais à ce qu’il me dise: Sois prêt, demain 16 h, pendant la promenade, mur Est de la cour, un hélico viendra t’arracher… Je m’occupe de tout ».

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read