More
    AccueilCélébritésCarla Bruni, choix irrévocable, Nicolas Sarkozy furax ...

    Carla Bruni, choix irrévocable, Nicolas Sarkozy furax …

    Nicolas Sarkozy aurait pris une décision qui déplaît fort à son épouse. Cette dernière n ‘aurait pas hésité à lui donner un ultimatum.

    La chanteuse est à pied d’œuvre pour la sortie de son prochain album, dont elle a révélé il y a peu de temps l’une des chansons, Quelque chose. Cet opus est d’ailleurs le premier depuis sept ans, dans lequel l’épouse de Nicolas Sarkozy chante en français. Loin d’avoir rempli le challenge, elle doit désormais conjuguer avec une décision de son mari qui n’entre particulièrement pas dans les objectifs qu’elle pourrait s’être fixée pour son couple.

    Si elle préférerait que son époux reste en retrait de tout cercle politique, ce n’est visiblement pas le choix du principal intéressé. L’ancien président de la République aurait décidé de renouer avec la politique. Sollicité de nombreuses fois, Nicolas Sarkozy pourrait-il vraiment marquer son retour dans ce domaine. Notamment au moment où on parle de son protégé, Gérald Darmanin, comme signataire de trois lettres de départ en arrivant à Beauvau».

    Selon certaines indiscrétions, le ministre de l’Intérieur aurait requis que «lui et son cabinet soient tenus à l’écart de toutes investigations concernant N. Sarkozy, T. Solere…et enfin lui-même, G. Darmanin ». Ainsi, Nicolas Sarkozy aurait le champ libre et pourrait effectuer son retour sans crainte d’être inquiété. Ce qui pourrait constituer une grosse déception pour Carla Bruni qui considère la politique comme un monde imprégné de «haine, de méchanceté».

    «Elle ne veut pas voir son mari descendre dans l’arène», indique un proche au sujet de Carla Bruni qui aurait insisté auprès de son mari afin qu’il renonce à ce programme. Mais pour l’ancien président, il vivrait « dans  la peau du vieux sage, de l’ultime recours ». Nicolas Sarkozy se croirait-il indispensable dans la sphère politique.

    Or, a annoncé le Journal du Dimanche ce 19 juillet, «le procès de Nicolas Sarkozy  aura lieu en mars». Il s’agit notamment de l’affaire Bygmalion au cours de laquelle «treize prévenus comparaîtront» au côté de l’ancien président de la République. Et pendant ce temps, la hache de guerre serait-elle enterrée avec Roselyne Bachelot.

    Selon Paris Match, la nouvelle ministre de la Culture et l’ancien président de la République ont échangé au téléphone. «On s’est dit qu’on avait fait de belles choses ». Au mois d’avril, au plus fort de la crise de coronavirus, Roselyne Bachelot sollicitait l’ancien chef d’Etat, évoquant alors «l’homme incomparable en temps de crise. Ce dernier qui s’est dit «très content » pour son ancienne ministre, l’a appelé juste une heure après sa nomination.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read