More
    AccueilCélébritésCarla Bruni, extrêmement jalouse – une bombe atomique sème la zizanie !

    Carla Bruni, extrêmement jalouse – une bombe atomique sème la zizanie !

    Carla Bruni, de retour en studio pour l’enregistrement de son nouvel album, serait méfiante quant à la complicité qu’affiche son mari avec une de ses anciennes ministres.

    La rumeur sur une liaison entre l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, et la candidate Les Républicains à la mairie de Paris est née à l’époque où cette dernière était encore Garde des Sceaux et le mari de Carla Bruni encore à l’Elysée. Ils étaient alors constamment vus ensemble,  « que ce soit en déplacement dans le cadre de leurs obligations ou bien même en vacances ». Des bruits de couloirs qui résonnent encore aujourd’hui.

    Carla pas vraiment jalouse

    Si Confidence magazine affirme l’ancienne première dame jalouse de cette complicité, Carla Bruni soutient clairement ne pas avoir le tempérament d’une femme « très jalouse ». Ni de Rachida Dati, ni de personne d’autres. Pourtant, il y a quelques mois au micro de Léa Salamé sur France Inter, elle ne manquait pas de prévenir sur ce faux pas que son mari n’avait surtout pas intérêt à faire. Il vaut ainsi mieux pour l’ancien chef d’Etat de ne pas détourner son attention de sa moitié.

    Voir cette publication sur Instagram

    Celebrity Lookalike: Carla Bruni & Bella Hadid ?

    Une publication partagée par Dolls of Each Decade ? (@retrobombshells) le

    «Je n’ai pas un tempérament très jaloux, après si mon mari, il fait Tex Avery devant une jolie femme, je lui coupe la gorge », avertissait-elle avant d’ajouter : « Donc il ne le fait pas ». La chanteuse et ancienne mannequin reconnait tout de même être « très attentive » au comportement de son époux qu’elle a rencontré en 2008 lors d’un dîner organisé par Jacques Séguéla, même si elle ne considère pas les autres femmes comme un « danger ».

    « J’adore les filles, j’aime beaucoup les filles. Pas sexuellement, mais pour tout le reste, je les aime. J’ai beaucoup d’amies femmes, j’ai une grande affinité avec lesfemmes. J’aime les femmes, j’aime leur beauté, j’aime leur charme, leur intelligence, j’aime leur force, je ne les vois jamais comme des victimes », affirmait-elle au micro de France Culture. Mais pas question bien sûr que l’une d’elle rôde autour de son homme

    Voir cette publication sur Instagram

    Prada S/S 1992?

    Une publication partagée par 90s Allure???? (@90sallure) le

    Rachida Dati répond à la rumeur

    Pendant le meeting de Rachida Dati pour les municipales cette année 2020, le 9 mars dernier, alors que l’épidémie de coronavirus se propageait, Nicolas Sarkozy a fait son retour Salle Gaveau, le temps cette soirée de vanter les qualités de son ancienne ministre, en présence de Christian Jacob, le président des Républicains, qui a signifié être « ravi de voir qu’(ils)  (ont) bravé le coronavirus ».

    Dans le cadre d’un portrait publié dans le journal Le Monde le 20 juillet 2017, la candidate Les Républicains à la mairie de Paris, qui a perdu au second tour des élections municipales 2020 face à la maire sortante Anne Hidalgo, avait tenu à restaurer la vérité et mettre un terme aux rumeurs qui soutenaient une liaison entre elle et Nicolas Sarkozy. «On a dit qu’on avait couché ensemble, mais c’est absurde ! Je ne suis pas du tout son type », signifiait-elle.

    « Il me tapait dans le dos comme un copain de régiment, et moi je l’appelais ‘Jean-Claude Dusse », poursuivait-elle, précisant que si le mari de Carla Bruni et elle partagent une réelle complicité, celle-ci n’a cependant rien de romantique. «Je sais tout de Sarkozy. On est partis en vacances ensemble, je l’accompagnais dans tous ses voyages. Il disait : ‘On emmène Dati, c’est drôle.’ Ce qu’il aimait, c’est que je ne sois pas une racaille, une beurette de banlieue… », expliquait l’ancienne ministre.

    Rachida, ce côté sarkozyste qu’elle a

    Durant la dernière campagne, la candidate Les Républicains a bénéficié du soutien de l’ancien président de la République dont elle est très proche. Pour elle, il a même bravé la crise de coronavirus le 9 mars, alors que les mesures sanitaires entraient en vigueur. Si un bon nombre de candidats aux municipales avait annulé leur meeting à cause de la propagation de l’épidémie, Rachida Dati, elle, avait décidé de maintenir le sien Salle Gaveau, là où même Nicolas Sarkozy avait célébré sa victoire en 2007.

    « Rachida Dati, c’est une Sarkozy au féminin ! », confiait admiratif un proche de Nicolas Sarkozy. « Même détermination, même sens politique, entre Nicolas Sarkozy et Rachida Dati, les similitudes sont nombreuses », commentait pour sa part Le Figaro. « Il y a quelque chose de très animal dans leur manière de faire de la politique. Comme lui, Rachita Dati s’adapte au terrain, avance en réajustant. Rien n’est jamais figé. Elle est très intuitive », reconnaissait également un observateur de la scène politique.

    « Ensemble, avec tous mes colistiers, nous avons redressé la droite à Paris. Nous n’avons pas rendu vie à un parti, nous avons rendu vie à des valeurs. Nous n’avons pas rendu vie à une ligne, nous avons rendu vie à une espérance », a réagit Rachida Dati ce dimanche 28 juin après sa défaite, depuis son quartier général. Un message qui a surpris les internautes. « Le discours de Dati est très inquiétant », a souligné l’un d’entre eux.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read