More
    AccueilCélébritésCaroline de Monaco, cette fois, c'est l'hôpital psychiatrique !

    Caroline de Monaco, cette fois, c’est l’hôpital psychiatrique !

    Caroline de Monaco a passé un confinement très difficile. En effet, les 55 jours de confinement ont été particulièrement difficiles pour la sœur d’Albert de Monaco qui est connue pour être très active. Elle aurait frôlé la dépression, selon certains membres de son entourage.

    D’autant plus que cette période n’a pas été de tout repos psychologiquement. En effet, son frère Albert de Monaco a été contaminé par le covid 19. En raison de ses antécédents médicaux ( problèmes pulmonaires), il est considéré comme une personne à risque. Caroline de Monaco était terrifiée à l’idée que le virus emporte son frère.

    Durant sa mise en quarantaine, « il continuait de travailler depuis le bureau de ses appartements privés et est en liaison permanente avec les membres de son cabinet, de son gouvernement ainsi qu’avec ses plus proches collaborateurs », selon la publication Public.

    Par ailleurs, le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur l’aînée des Grimaldi et livre des nouvelles très préoccupantes. Selon la publication, Caroline de Monaco, a été internée au sein d’un hôpital psychiatrique.

    Toutefois, dans les pages intérieures, on apprend que si Caroline de Monaco souffre de dépression, c’est de manière indirecte. En réalité, il s’agit de son époux Ernest de Hanovre, avec qui elle vit séparée depuis de nombreuses années, qui aurait fait une crise de démence.

    Ce dernier a toujours été dépendant à l’alcool. D’ailleurs, ses nombreuses frasques ont souvent fait la Une de magazine people. Quelques jours après la naissance de leurs petits enfants, Nicolas et Sofia, Caroline de Monaco a appris la terrible nouvelle.

    Les confidences de Ernest de Hanovre lors d’une interview accordée à un média autrichien montre bien qu’il a bel et bien fait une crise de folie.  » J’ai fait une crise d’hypoglycémie. Je leur ai demandé de se dépêcher car je n’allais pas bien. Un policier m’a frappé. Je pense qu’ils étaient ivres. Du moins, ils m’en ont donné l’impression. J’étais halluciné. De véritables voyous effrontés !  » a-t-il annoncé.

    Avant d’ajouter : Ils m’ont enchaîné à une ambulance. Ils ne m’ont pas laissé sortir pendant cinq heures. Ils voulaient m’emmener dans une pièce et m’endormir. Je suis resté debout toute la nuit. Je leur ai dit qu’il ne devait pas me faire ça et que j’étais une personne normale. J’ai crié jusqu’à ce que je sois autorisé à sortir ».

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read