More
    AccueilCélébritésCaroline de Monaco, rondeurs suspectes, confinement stressant. La vérité éclate enfin !

    Caroline de Monaco, rondeurs suspectes, confinement stressant. La vérité éclate enfin !

    Caroline de Monaco est restée invisible pendant des mois au point de susciter une rumeur étrange sur son physique. Celle-ci affirmait que la princesse a pris des kilos en trop durant la période de confinement. Un bruit qui s’est très vite dégonflé suite à sa dernière apparition aux obsèques de sa cousine.

    On ne l’avait pas revue depuis des mois. La mère de Charlotte Casiraghi s’était faite rare comme son époux le prince Ernest Auguste de Hanovre, dont elle est séparée depuis dix ans. Et même lors des derniers évènements ayant rassemblés les membres de la famille Grimaldi, Caroline de Monaco n’était pas apparue. Jusqu’aux obsèques de sa cousine la baronne de Massy, qui était également la marraine de sa sœur cadette, Stéphanie de Monaco.

    Caroline de Monaco perdue de vue

    Les photographes de la presse people n’ont pu l’atteindre pendant des mois, ne sachant exactement où elle était retranchée. Pourtant, une rumeur sur la fille Grimaldi a couru, affirmant qu’elle avait pris des kilos en trop. Après le report du Bal de la Rose, annoncé le 10 mars, en raison de la crise du Covid-19, la princesse n’a plus apparue dans les médias. Caroline de Monaco a rangé sa robe du soir et a refermé sur elles les portes de son manoir.

    Cette dernière avait notamment été évoqué lorsque le prince Albert a été testé positif au Covid-19. Dans l’éventualité que l’épidémie emporte ce dernier, il s’était posé dans les médias la question de la succession au prince Albert II de Monaco. Son héritier, le prince Jacques étant encore tout petit, il s’était posé la question de celui ou celle qui assurerait la régence. Et la princesse Caroline avait été évoquée bien que ce soit en fait la princesse Charlène, la mère du prince Jacques, à qui reviendrait ce rôle.

    La fille de la princesse Grace et du prince Rainier est mariée avec le prince Ernest August de Hanovre, qui est le chef de la maison de Hanovre, depuis janvier 1999. Cepndant, le couple vit séparé depuis 10 ans maintenant. De cette union est née la princesse Alexandra de Hanovre qui célébrera le 20 juillet prochain son 21e anniversaire. Caroline de Monaco, par son mariage, est princesse de Hanovre et duchesse de Brunswick et lunebourg.

    Elle réapparait aux obsèques de sa cousine

    Caroline de Monaco est réapparue masquée le 17 juin dernier aux obsèques de la barone Elisabeth-Anne de Massy, sa cousine, et celle du prince Albert II et de Stéphanie de Monaco dont elle était aussi la marraine. Presque toute la famille princière monégasque était là ce jour pour lui rendre un dernier hommage. Des retrouvailles tristes après de longs mois de séparation infligés par l’épidémie de coronavirus.

    La baronne Elisabeth-Anne de Massy rendait son dernier souffle au Centre Hospitalier Princesse-Grace le 10 juin dernier. Elle avait été longtemps malade, comme l’indiquait Nice Matin, et s’apprêtait à célébrer son 73e anniversaire. Pour les Grimaldi, il s’agissait d’une perte énorme. « Personne importante qui a soutenu les Grimaldi dans les épreuves difficiles qu’ils ont traversé, notamment la mort de Grace Kelly, la famille princière s’est rassemblée pour lui rendre un dernier hommage émouvant sur le Rocher », indiquait Closer.

    Caroline de Monaco est arrivée sur les lieux avec sa sœur Stéphanie, toutes deux cachées derrière leurs masques et vêtues de noir comme toutes les personnes présentes qui portaient également des masques en respect des gestes barrières contre le coronavirus. Les obsèques se déroulaient en petit comité en raison de l’épidémie. Si Charlotte de Casiraghi était présente, certains enfants de la princesse Caroline n’avaient pu faire le déplacement.

    Saint-Jean, de nouveau absente

    Ce mardi 23 juin, les monégasques célébraient la Saint-Jean, dans le respect des gestes barrières. Et en raison de l’épidémie de coronavirus, les festivités, qui auraient dû se poursuivre jusqu’au mercredi 24  juin 2020 sur la place des moulins, en plein cœur de la principauté, ont été raccourcies. Le feu de joie (batafoegu en langue monégasque), allumé cette année à 20h37 exactement, assure « le passage au solstice d’été et symbolise la victoire du Christ-lumière sur les ténèbres.

    « Les festivités, animées par La Palladienne, se sont déroulées dans le strict respect des gestes barrières devant seulement quelques Monégasques qui s’étaient réunis pour l’occasion. Comme le veut la tradition, juste avant le feu de joie, une cérémonie religieuse s’est déroulée en la Chapelle Palatine. Pour respecter les distanciations sociales et ne prendre aucun risque, alors qu’Albert de Monaco a déjà contracté le coronavirus, la famille royale a fait le choix de rester au balcon de son Palais ».

    Le prince Albert II et la princesse Charlène, ainsi que les jumeaux Jacques et Gabriella, ont effectivement été aperçus sur leur balcon d’où ils ont pu observer le feu de joie allumé sur la Place du Palais. « Même si cela n’avait pas été annoncé, une centaine de badauds, masqués, se sont massés derrière des barrières pour voir ce bucher ainsi que la prestation de la Palladienne de Monaco. Laquelle s’est produite en formation restreinte – cinq danseuses contre vingt d’ordinaire–, sans orchestre pour les accompagner et sans danse main dans la main », indiquait Nice Matin.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read