More
    AccueilActualitéCédric Jubillar : nouveaux détails - une expertise essentielle fournit une preuve...

    Cédric Jubillar : nouveaux détails – une expertise essentielle fournit une preuve infaillible

    La Dépêche a révélé ce jeudi 23 décembre les nouveaux éléments de l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar. Des éclaircissements concernant le mari incarcéré.


    Apparemment, Cédric Jubillar n’aurait pas menti. Cela fait maintenant un an que la mère de ses enfants a disparu à Cagnac-les-Mines dans le Tam. Et depuis, aucune nouvelle, ni de trace d’elle. Bien que l’enquête demeure en cours, aucun élément jusque-là n’a permis de savoir ce qui a bien pu arriver à la mère de famille. 


    Dans cette affaire, le principal suspect est son époux, Cédric Jubillar, mis en examen pour « homicide volontaire sur conjoint » le 18 juin dernier. Il a été interpellé et séjourne depuis à la prison de Toulouse-Seysses. Il avait affirmé avoir cherché sa compagne avant d’appeler la police. Une déclaration mise en doute par le procureur de Toulouse suite au fait qu’il n’aurait « parcouru que 40 pas selon le relevé de son podomètre ».


    Selon les informations révélées ce jeudi 23 décembre par La Dépêche, une analyse cruciale a permis d’établir la vérité. « Une analyse bien plus précise du téléphone de Cédric Jubillar, heure par heure, établie dans un procès-verbal en date du 25 novembre 2021, nous apprend, en réalité, que le mari a fait 46 pas en 7 minutes, entre 3h53 (horaire où il rallume son téléphone) et 4 heures », rapporte la publication. 


    Une information d’une importance capitale. Elle renseigne davantage les enquêteurs sur le déroulement des évènements durant cette fameuse nuit du 15 au 16 décembre. « De 4 h à 5h, le podomètre a enregistré 255 pas, soit 168 mètres parcourus (4h50, arrivée des gendarmes) », renseigne d’abord le magazine.


    Celui-ci explique ensuite que, de « 5 h à 6 h, créneau où les gendarmes sont avec lui, son téléphone enregistre 275 pas ». Le téléphone de Cédric Jubillar aurait ainsi « enregistré pas moins de 301 pas, précisément entre 3h53 et 5 heures, dans sa maison et juste au-dehors », rapporte La Dépêche. Des détails importants qui contredisent l’analyse de l’ancien procureur de Toulouse. 
    Les 40 pas dont il était question auraient été effectués seulement entre 3h et 4h du matin lorsque le podomètre s’est mis en marche.

    « Ces analyses du podomètre prouvent que cet homme a marché beaucoup plus que les 40 pas et la démonstration technique est imparable. Il y a d’autres éléments fallacieusement démontrés, dans ce dossier, par les enquêteurs et le parquet », a déclaré Alexandre Martin, l’un des avocats de Cédric Jubillar.

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read