More
    AccueilCélébritésCharlène de Monaco, Albert de Monaco, trouble conjugal en plein confinement, la...

    Charlène de Monaco, Albert de Monaco, trouble conjugal en plein confinement, la raison

    Le couple est retranché dans son domaine de Roc Agel où il rencontrerait des difficultés dans leur mariage.

    C’est du moins ce qu’affirme le magazine allemand Die Aktuelle. Il serait question d’ « un voile trouble » entre Charlène de Monaco et son mari, accentuée par le confinement et la crise sanitaire mondiale qui sèment la confusion dans les esprits.

    Une situation exacerbée par le penchant triste de la princesse que le magazine rappelle. L’épouse du prince Albert a toujours l’air affligée, ne souriant presque jamais. Pour expliquer sa mine sombre en continu, elle évoquait il y a des mois plus tôt l’absence des siens et le vide qu’elle ressent à ce sujet.

    Un vide qui pourrait s’être accentué en cette période de confinement mais également par la montée d’adrénaline que lui a causé les semaines de quarantaine du prince Albert II, affecté par le Covid-19 et qui heureusement est parvenu à vaincre la maladie.

    Cette rumeur de bisbilles au sein du couple princier n’est cependant pas confirmée. Fin mars dernier, après avoir été attesté guéri du  coronavirus par les médecins, le prince Albert II a pu retrouver sa femme et leurs jumeaux à Roc Agel où ces derniers étaient retranchés depuis la mise en place de la mesure de confinement.

    Quelques jours plus tard, le prince Albert II prenait une décision radicale pour prévenir des retombées calamiteuses de la crise sanitaire. « La gravité de la situation impose une gestion financière rigoureuse (…) aux fins d’une diminution globale des dépenses de l’État», expliquait la principauté dans un communiqué.

    Le 21 avril 2020, le Conseil national du Rocher vote le budget rectificatif de l’Etat en déficit pour l’exercice 2020. Il s’élève à plus de 477 millions d’euros. « De plus, des dépenses exceptionnelles ont été mises en place afin de financer des mesures de chômage partiel, une aide aux bas salaires, mais aussi l’attribution d’un revenu minimum extraordinaire d’un moment de 1800 euros, à tous les travailleurs indépendants qui en feront la demande, le temps de la crise », détaille Closermag.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read