More
    AccueilActualitéCharlotte Casiraghi, mort tragique à Pampelune - récit stupéfiant

    Charlotte Casiraghi, mort tragique à Pampelune – récit stupéfiant

    Charlotte Casiraghi est au centre de toutes les attentions depuis plusieurs semaines. La fille de Caroline de Monaco a vécu une expérience traumatisante, qu’elle n’est pas prête d’oublier. En effet, il s’agit de la mort d’une personne dont elle était très proche. L’écrivaine Anne Dufourmantelle est décédée après avoir tenté de sauver un enfant de la noyade à Pampelune.

    « Avec courage, elle s’est jetée dans les vagues, rendues violentes à cause du vent, avant de suffoquer. Les maîtres nageurs l’ont ramenée sur le sable, mais il était trop tard malgré leurs efforts pour la réanimer. Les deux enfants, eux, ont pu être secourus à temps », a rappelé le magazine people Gala.

    La femme de Dimitri Rassam lui a rendu un vibrant hommage sur les réseaux sociaux. « La sérénité lumineuse, et la douceur qui se dégageait d’elle n’étaient jamais mièvres mais semblaient toujours une grâce conquise au contact de la fragilité et d’une extrême sensibilité à la souffrance », a annoncé l’ex de Gad Elmaleh.

    Récemment, Charlotte Casiraghi a évoqué en toute transparence sa passion pour la lecture. « J’ai un rapport changeant au temps. J’ai toujours eu la conscience de la fragilité des choses. Le passé ne ­revient pas, l’avenir reste incertain, le temps est compté. Je sais que, quel que soit l’âge, la mort peut survenir. La pensée de la finitude ne reste jamais très longtemps éloignée de moi. Je ne vis pas dans l’inconscience de cette dimension-là de l’existence. Il faut simplement éviter de s’enfermer dans une vision tragique du monde. J’ai un rapport solitaire et nostalgique au temps qui passe, mais j’ai heureusement d’autres rapports au temps », a-t-elle annoncé.

    Avant de poursuivre : « La nostalgie ne doit pas seulement être mélancolique. Je cultive la partie heureuse de la mémoire affective. Le retour en arrière peut aussi être une manière de vivifier le présent et de transformer son propre passé. La transformation est une notion passionnante. Je conçois la nostalgie comme un labeur demandant de la créativité ».

    La fille de Caroline de Monaco a avoué avoir un rapport au temps bien particulier. « Je tente de ne pas plaquer le passé sur le présent, mais de prendre appui sur le passé pour construire le présent. Il ne s’agit pas de répéter l’ancien, mais de créer du nouveau. J’ai fait un effort sur moi pour m’arracher à la mélancolie et me libérer de la nostalgie. Je n’ai pas un seul rapport au temps », a-t-elle conclu.

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read