More
    AccueilActualitéClara Luciani amoureuse, elle donne des détails croustillants ...

    Clara Luciani amoureuse, elle donne des détails croustillants …

    D’habitude discrète sur sa vie privée, Clara Luciani a fait une confidence sur l’amour de sa vie. 


    Le magazine Ici Paris a rapporté ses propos dans sa parution du 22 décembre dernier. Une confidence que la chanteuse avait faite face à Laurent Ruquier qui tentait d’en savoir plus sur sa vie sentimentale. « Vous dites, dans l’une des chansons de l’album, qu’on ne doit pas épouser les chanteurs », avait d’abord rappelé l’animateur.

     
    « Est-ce qu’on peut épouser une chanteuse? », demandait ensuite Laurent Ruquier, essayant de soutirer les vers du nez de la chanteuse. « Ecoutez, j’ai mes bagues, vous voyez, mais jamais d’alliance », avait répondu Clara Luciani. « Et c’est d’un chanteur dont vous êtes amoureuse », insistait Laurent Ruquier. 


    « Vous n’aurez pas de témoignage de ma part, je préfère parler de mon disque. Je suis, comme tout le monde, je crois, amoureuse de beaucoup de chanteurs. En revanche, vous pouvez tomber amoureux ou amoureuse de ce disque parce qu’il ne vous fera que du bien! », a-t-elle affirmé. Son dernier album, Coeur, sorti récemment a obtenu les faveurs du public. 


    D’ailleurs, comme le rapporte le magazine Ici Paris, pour la chanteuse, son « véritable amour, c’est le public ». La publication n’évoque cependant pas la rumeur selon laquelle Clara Luciani serait en couple avec le chanteur et guitariste Alex Kapranos, membre d’un groupe de rock écossais, avec qui elle se serait confinée en Ecosse. 


    Après la sortie de son album au mois de juin, Clara Luciani a plusieurs fois renvoyé ses spectacles. « La scène m’a permis de guérir mon manque de confiance, en absorbant l’amour du public. J’ai pris la mauvaise habitude d’en recevoir donc j’étais en manque… », affirme la chanteuse qui, à travers la chanson Cœur, s’insurge contre les violences sexistes. 


    « Cette chanson, je l’ai écrite, réécrite, déconstruite tellement je voulais trouver les mots justes. Le sujet est trop grave. Je voulais parler de ces drames que l’on appelle encore trop souvent ‘crimes passionnels’, une expression qui me rend dingue », a confié dans les colonnes du Journal du Dimanche Clara Luciani, affirmant: « Pendant le confinement, je m’étais convaincue qu’on allait m’oublier ».

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read