More
    AccueilActualitéClémence Castel (Koh-Lanta) souffre d'une tumeur inopérable - ce que lui interdisent...

    Clémence Castel (Koh-Lanta) souffre d’une tumeur inopérable – ce que lui interdisent les médecins

    La célèbre émission, Koh Lanta rencontre un succès sans précédent depuis son lancement. Il faut dire que malgré les saisons qui se succèdent, les téléspectateurs sont toujours aussi assidus face à leurs écrans. Grâce à cette émission, les candidats deviennent de véritables stars, même après la fin de la diffusions.

    Certains candidats réussissent l’exploit de devenir de puissants influenceurs sur les réseaux sociaux, avec à la clé la signature de contrats avec de grands groupes. Ceci leur permet d’accroître leurs revenus de manière très conséquente. Récemment, une ex gagnante de Koh Lanta, Clémence Castel a fait couler beaucoup d’encre.

    Très présente sur les réseaux sociaux, Clémence Castel a posté en début de semaine, une longue vidéo; dans laquelle elle livre une très mauvaise nouvelle. La ravissante brune a révélé souffrir d’une tumeur bénigne mais inopérable au bassin, qui lui a été diagnostiquée il y a huit ans.

    « Je vous raconte tout : suite à mon second accouchement en 2014, les docteurs ont découvert une grosseur anormale dans mon bassin… L’annonce de la présence d’une tumeur le lendemain de mon accouchement m’a énormément inquiétée… S’en sont suivies des semaines de doutes, en attendant le résultat de la biopsie effectuée quelques jours après l’accouchement… Verdict : tumeur desmoïde hormono-dépendante… », a-t-elle annoncé.

    Avant de poursuivre : : »Vu la localisation, il est impossible de l’enlever sans faire de dégâts autour… Alors depuis, je vis avec, j’ai la chance de ne ressentir aucune douleur, de ne pas avoir de traitement. ». Clémence a annoncé que cette tueur était toutefois bégnine.

    Elle a confié qu’elle n’avait pas le droit de prendre une contraception. Récemment, elle a révélé qu’elle était homosexuelle. « L’évolution de cette grosseur dépend des hormones ce qui exclut toute prise de contraception hormonale. Sur ce point, au regard de ma vie de couple, cela ne me dérange pas plus que ça ! », a-t-elle confié.

    Avant d’ajouter : « Il m’est vraiment déconseillé de porter un autre enfant car une nouvelle grossesse pourrait faire flamber la taille de cette grosseur (qui se rapproche aujourd’hui de la taille d’une balle de ping-pong)… J’ai conscience de la chance que j’ai de ne pas être malade, de ne pas avoir de traitement lourd et fatigant. […] J’ai aussi conscience de la chance que j’ai d’avoir eu deux enfants avant que cette tumeur ne survienne. Ils sont en pleine forme et croquent la vie à pleines dents ! Comme une piqûre de rappel qui me permet de me souvenir de profiter de chaque instant passé auprès de ceux que j’aime ! ».

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read