More
    AccueilCélébritésElizabeth II, furax, Andrew mis au vert, horrible scandale au palais ...

    Elizabeth II, furax, Andrew mis au vert, horrible scandale au palais …

    La reine Elizabeth II n’aurait eu d’autre choix que de mettre une certaine distance entre son fils et elle.

    Le fils cadet et le plus choyé de la souveraine d’Angleterre est sous le coup d’un scandale sexuel. Des témoignages accablants de jeunes femmes qui soutiennent avoir subi des sévices affluent contre lui. L’une  des victimes a notamment affirmé avoir eu des rapports intimes avec le second fils de la reine Elizabeth II lorsqu’elle n’était encore qu’une mineure.

    Une seconde, prénommée Johanna et âgée de 21 ans au moment de «l’agression »,  a porté plainte pour des faits qui se seraient déroulés en 2001. Ce scandale qui touche le prince Andrew entre dans le cadre de l’affaire Epstein. Une amitié malsaine liée avec l’homme d’affaires américain Jeffrey Epstein incarcéré en 2019 dans l’attente de son procès pour trafic de mineurs.

    Cependant, Jeffrey Epstein fut quelques temps après retrouvé pendu dans sa cellule. L’enquête avait conclu à un «suicide apparent». Des enquêtes ont été ouvertes aux États-Unis et à Paris pour viols, agressions sexuelles, association de malfaiteurs. Le scandale éclabousse ainsi le prince Andrew qui aurait été vu plus d’une fois avec l’homme d’affaires américain.

    En janvier 2015 déjà, une jeune américaine affirmait sous serment avoir servie à l’âge de 17 ans comme «esclave sexuelle» au service d’Epstein et certains de ses amis dont le prince Andrew. Un proche du prince Andrew s’insurgeait cependant contre toutes ces accusations. «Nous nous demandons encore pourquoi il a fallu à ce témoin plus de 20 ans pour faire part de ses souvenirs », intervenait-il au sujet de l’un des témoignages.

    Le fils de la reine Elizabeth II avait nié toutes ces allégations. Mais récemment, avec la résurgence de ce scandale, la souveraine a obligé son fils à se fendre d’un communiqué dans lequel il regrettait la relation « illusoire qui le liait à Jeffrey Epstein ». « Son suicide a laissé de nombreuses questions sans réponse, en particulier pour ses victimes (…) Je ne peux qu’espérer qu’à terme ces femmes là pourront reconstruire leur vie», avait-il affirmé.

    Seulement, il semble que les apparitions publiques à la télévision du prince  Andrew, pour tenter de se blanchir de ce scandale sexuel, ne soit pas parvenu à convaincre les Britanniques. Finalement, pour se faire oublier, le fils de la reine Elizabeth II a été contraint de se retirer de la vie publique britannique, sous la pression des autres membres de la famille royale.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read