More
    AccueilActualitéEmmanuel Macron remet à sa place Gilles Bouleau concernant Vladimir Poutine !

    Emmanuel Macron remet à sa place Gilles Bouleau concernant Vladimir Poutine !

    A travers le programme ‘La France Face à la Guerre’, diffusée sur TF1, le chef de l’Etat Emmanuel Macron était très attendu pour évoquer publiquement son programme. Celui qui se présente à nouveau pour un autre mandat présidentiel, a aussi abordé la guerre lancée par Vladimir Poutine et qui fait des ravages en Ukraine.

    Face aux interrogations de la part du journaliste Gilles Bouleau, le mari de Brigitte Macron ne s’est pas démonté. Alors que le journaliste phare de TF1 lui a explicitement demandé si le président russe était un dictateur, la réponse de Macron ne s’est pas fait attendre… . 

    « Formellement, non, mais ce n’est pas en l’insultant ou en le qualifiant que je sers les intérêts des Français », a lâché le président de la République, qui a voulu mettre les point sur les I;

    Le chef de l’Etat, qui a tenté de nombreux dialogues avec le président russe pour arrêter cette guerre terrible a « essayé de faire le maximum, en discutant jusque dans les dernières heures », Il a déclaré : « Ensuite nous avons agi ».

    Avant de poursuivre : « Notre rôle aujourd’hui, c’est d’essayer de stopper cette guerre sans faire la guerre. En sanctionnant la Russie, en aidant l’Ukraine et son peuple à survivre, et en isolant la Russie internationalement. Il faut dire les choses à Vladimir Poutine, pour casser sa logique, et lui expliquer les conséquences de ce qu’il est en train de faire. Même quand vous avez un conflit de cet ordre, vous devez discuter des conditions humanitaires, et trouver des accord sur les convois humanitaires. C’est ce qui parfois évite le pire. On doit préparer la paix ».

    Emmanuel Macron a aussi donné ses directives concernant l’accueil des réfugiés ukrainiens. Il serait plus de trois millions à avoir fuit la guerre, selon nos confrères de BFMTV. « Il faut prendre notre part de réfugiés. L’Europe s’est construite en protégeant les réfugiés au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. Les combattants de la liberté, nous les protégeons. Nous devons les accueillir, et en prendre au moins 100 000. Nous devons les accueillir dans des bonnes conditions, en formant, en accueillant les enfants à l’école, en donnant un travail », a-t-il conclu.

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read