More
    AccueilActualitéEn interview depuis l'Ukraine, le journaliste vedette de TF1 François-Xavier Ménage craque...

    En interview depuis l’Ukraine, le journaliste vedette de TF1 François-Xavier Ménage craque en plein direct !

    La guerre en Ukraine fait rage depuis plus de trois semaine, engendrant sur son passage des ravages sans précédent. Dans ce contexte très tendu, de nombreux journalistes internationaux sont arrivés sur place pour tenter de couvrir l’actualité sous haute tension.

    Récemment, c’est un célèbre journaliste français, qui officie pour la chaîne TF1, a livré l’horreur auquel il a été confronté. En effet, François Xavier Ménage a beaucoup été choqué. Alors qu’il se trouvait en interview duplex avec l’émission « Quotidien » ce lundi 21 mars, ses propos ont été interrompus en raison de l’émotion intense.

     » S’il a longtemps été simple animateur de Capital, sur M6, François Xavier Ménage a souhaité revenir à sa grande passion : le terrain. C’est d’ailleurs, sur TF1, qu’il prouve désormais aux téléspectateurs qu’il est un excellent reporter », ont rappelé nos confrères de Public.

    L’heureux père de deux filles a choisi de se rendre en Ukraine pour relayer les informations en direct sur la situation du pays, qui vit un véritable calvaire, depuis que le président russe Vladimir Poutine a décidé d’envahir le pays.

    Alors que le célèbre journaliste racontait avec beaucoup d’émotions la détresses du peuple ukrainiens, et notamment celle des enfants qu’il avait pu côtoyer, son discours s’est arrêté brusquement en raison d’une situation qui l’a particulièrement marqué.

    « Quand on était à 200 kilomètres de Marioupol, on a vu dans un hôpital des enfants qui étaient entre la vie et la mort qui avait entre 3 et…Je vais essayer de ne pas chialer », a-t-il continué avec beaucoup d’émotions.  

    Avant de poursuivre : « Des enfants entre 3 et 14 ans, qui étaient gravement blessés, qui étaient pris en charge par des médecins qui nous disent qu’ils ont besoin de traitement chirurgical intense. Le cas d’un petit garçon blessé par un obus et attaché à son lit à barreau l’a extrêmement bouleversé. « Si on lui avait attaché la main, c’est pour ne pas qu’il se gratte. Sa tête était en grande partie impactée par un éclat. Il était entre la vie et la mort. », a-t-il annoncé.

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read