More
    AccueilCélébritésEric Dupond-Moretti, furieux et lance un juron devant tous les députés !

    Eric Dupond-Moretti, furieux et lance un juron devant tous les députés !

    Décidément, c’est la loi des mauvaises séries qui continuent pour le nouveau ministre de l’intérieur, qui s’est récemment illustré annonçant qu’il était contre la déclaration de patrimoine des ministres. Aujourd’hui, il s’est fait remarqué avec un grand juron qu’il a lancé devant les membres de l’assemblée générale.

    En effet, d’après la loi relative à la transparence de la vie publique, le ministre de la justice devra déclarer l’ensemble de ses revenus ainsi que son patrimoine. Pourtant lors d’un entretien accordé à nos confrères de BFM TV, il a fait comprendre que cette loi était « stupide ».

    « Je vais vous dire quelque chose de l’ordre de l’intime. Mes enfants ne savent pas ce que j’ai gagné, pour une raison simple, c’est que j’avais envie de leur donner le goût de l’effort et le goût du travail. Je ne voulais pas qu’ils se disent : “On est des fils de bourgeois et ça va”. Et voilà que tout cela va être dévoilé à la France entière et une partie de ceux qui vont aller là vont y aller avec gourmandise. J’estime que c’est du ressort de ma vie privée. Je travaille, madame, depuis que j’ai 14 ans et demi, voyez-vous. Et il faut tout dire », a-t-il annoncé.

    Avant d’ajouter : « Pourquoi n’envisagerait-on pas de publier le salaire de journalistes du service public ? Pourquoi pas de ceux qui ont des responsabilités à la Haute Autorité ? Voilà, je pense que c’est quelque chose de populiste. Alors j’ai dit très clairement que j’avais encore une liberté de pensée, je vous le démontre, en même temps je me soumettrai aux obligations qui sont les miennes ».

    « Je n’aime pas la transparence, je n’aime pas la transperscance (sic). Je pense que l’on vit dans une époque où l’on exige tout et où le secret et en particulier le secret professionnel devient suspect. Je n’aime pas l’air de la suspicion », a conclu le compagnon d’Isabelle Boulay.

    Par ailleurs, ces premiers pas en tant que ministre de l’intérieur n’ont pas été à la hauteur de celui que l’on surnomme ‘Acquittator », en référence à ses centaines d’acquittement obtenus. Récemment, il s’est fait remarquer avec un juron lors de sa participation devant l’assemblée nationale.

    « Pour préciser, c’est les amendements 454, 800, 1512, et 1000… Non… Euh… », a-t’il indiqué. Avant d’annoncer : « Je suis d’accord sur l’amendement qui vise à rendre euh… Voilà ! C’est l’article 342-13 !. Putain, c’est quel amendement ?’.Au bout de longues minutes, il finit par déclarer « C’est le 358 ! » « Oui voilà, c’est ça ! ».

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read