More
    AccueilActualitéEstelle Denis dézingue Bernard-Henri Lévy à la suite de son "geste politique"...

    Estelle Denis dézingue Bernard-Henri Lévy à la suite de son « geste politique » en Ukraine

    Pour montrer son écœurement face à la guerre en Ukraine, qui a fait des ravages sur son passage, le célèbre homme d’affaires Bernard-Henri Lévy a tagué la devise de la France sur « une barricade de la rue principale d’Odessa ». Une attitude, qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, et notamment la célèbre animatrice sportive, Estelle Denis.

    Il y a trois semaines, Vladimir Poutine, décidait d’envahir, sans raison valable d’attaquer son pays voisin, l’Ukraine, engendrant dans la foulée, un flux migratoire impressionnant. En effet, face à la terreur imposée par les troupes russes, de nombreux ukrainiens, ont pris la décision de fuire leur pays, en attendant le retour à la paix.

    Beaucoup de personnalités se sont mobilisées pour soutenir les ukrainiens. C’est le cas de  Mathieu Kassovitz, qui a inauguré une fresque sur place. Une initiative saluée par le monde entier et qui a beaucoup touché le peuple ukrainien, qui se sent démunis face au président russe, Vladimir Poutine.

    « Les Ukrainiens lui ont demandé de venir en lui disant ‘on n’a besoin que tu nous aides à nous faire entendre. On a parlé avec les gens, de leurs espoirs et de leurs craintes. Ce qu’on a vu du drame de la guerre, ce sont des réfugiés, des enfants et des femmes qui attendent pour passer la frontière et retourner en Pologne », a-t-il confié.

    Avant de poursuivre : « Ce que j’ai vu là-bas, je ne peux pas voir ces images-là sans avoir ces retours du passé qui sont des images extrêmement violentes. C’est très inquiétant ce qu’il se passe, j’ai peur, j’ai peur pour mes enfants, j’ai peur pour le futur de la planète. On est dans une situation où on a tout simplement des enfants qu’il faut nourrir après trois jours d’attente. Ça va devenir de plus en plus long, et ça va être de plus en plus dur ».

    Quant à Bernard-Henri Lévy, il a décidé de ne pas rester les bras croisés. « J’ai inscrit sur une barricade de la rue principale d’Odessa les trois mots de la devise républicaine française : liberté, égalité, fraternité. Je les ai tagués moi-même. Voici le geste politique, le seul jusqu’à présent que j’ai accompli à Odessa », a-t-il confié.

    Une confidence qui n’a pas fait l’unanimité après des internautes. « Alerte : Suite au tag de Bernard-Henri Lévy, Poutine annonce la fin de la guerre et le retrait de ses troupes. ‘Si j’aurais su, j’aurais pas venu », écrivait l’un d’eux. Dubitative, Estelle Denis a laissé un commentaire plutôt ironique, en écrivant « Tremble Vladimir ! »

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read