More
    AccueilPeopleFrançoise Hardy, terrible combat contre la maladie - ses dernières volontés révélées

    Françoise Hardy, terrible combat contre la maladie – ses dernières volontés révélées

    Nul besoin de présenter Françoise Hardy, qui a marqué les esprits par son talents indéniable. La chanteuse populaire, souffre malheureusement d’un double cancer, depuis 2004 qui a chamboulé sa vie. La star du mouvement Yéyé a révélé récemment, le calvaire auquel elle était confronté depuis de nombreuses années.

    Sa vie est devenue un enfer. “Je suis proche de la fin, je vais trop mal.  Je vis confinée depuis 2019 et dépends des autres pour m’alimenter. Lors du premier confinement, mon grand ami Marco, qui vit en banlieue, ne pouvait plus m’apporter mes courses alimentaires de produits frais, l’approvisionnement en eau s’avérait très problématique, et d’un seul coup l’attente pour les précieuses livraisons Picard durait un mois ! J’ai ressenti une grande détresse. », a-t-elle avoué.

    a star vit avec la peur au ventre. Elle est terrifiée de contracter le covid 19, qui pourrait lui être fatal. En raison de sa maladie, elle ne peut pas se faire vacciner. Une situation difficile pour l’épouse de Jacques Dutronc, qui craint d’être contaminée par le covid 19, un jour.

    « Je n’ai quasiment plus de lymphocytes et l’efficacité des vaccins ARN messager passe par la réponse lymphocytaire comme l’a expliqué la chercheuse Katalin Kariko ». La mère de Thomas Dutronc, avec qui elle est très proche a confié avoir pris ses disposition pour écrire son testament. Prévoyante, elle a fait en sorte que tout soit prête, si elle devait rendre son dernier souffle brusquement.

    « Avec l’aide de mon notaire, j’ai rédigé mon testament il y a quelques années. J’espère laisser à Thomas de quoi payer les frais de succession exorbitants qui lui seront réclamés, ainsi que les charges qu’un studio et un appartement où habitent de très proches amis lui coûteront. », a-t-elle indiqué avec beaucoup de transparence.

    Celle qui est pour l’euthanasie, n’hésite plus à militer publiquement pour le droit à mourir dignement.  » Je ne me vieillis pas. J’aurai 78 ans dans cinq mois. Si je rends publiques certaines de mes opinions, c’est parce qu’on me pose des questions ce sujet et que j’y réponds si je peux et comme je peux » ,a-t-elle poursuivi non sans émotions.  

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read