More
    AccueilCélébritésIngrid Chauvin, angoissée, elle se sent menacée, une décision radicale prise

    Ingrid Chauvin, angoissée, elle se sent menacée, une décision radicale prise

    L’actrice qui est longtemps restée alitée en décembre dernier en raison d’une pneumonie dit se sentir en danger face au coronavirus.

    « Je me sens menacée par le Covid-19 », a confié l’héroïne de Demain nous appartient, une série proposée par TF1. A peine elle se remettait de la double  pneumonie qui l’avait maintenue loin des plateaux de tournage pendant plusieurs semaines, que la pandémie était déclarée.

    « Vivement que l’on arrive à bout de ce(s) microbe(s). Prenez soin de vous, prenons soin de nous ! # coronavirus#virus. Face aux décisions, une fois encore départementales et non nationales, il appartient à chacun d’entre nous de se responsabiliser face à l’épidémie et mes pensées aux familles touchées par le virus », avait posté l’actrice sur son compte Instagram dès le début de la pandémie.

    Et pour plus de précautions, la belle blonde avait décidé d’annuler ses séances de dédicaces prévues en mars et en avril. « Je suis encore un petit peu fragile. Les médecins ne m’autorisent pas à être en contact de beaucoup de personnes, ne m’autorisent pas à faire des bisous et en général, c’est souvent ce qui se passe quand on se rencontre », expliquait-elle.

    Mais sa crainte, c’est aussi pour les enfants victimes de violence en cette période particulière où le confinement est imposé. « Je sais qu’ils peuvent aussi demander de l’aide sur internet. Mais pour ça, il faut être suffisamment grand et puis, surtout, il faut avoir conscience que la situation est anormale », notait l’actrice de 46 ans.

    « Quand vous êtes un enfant et que vous ne vivez que ça, vous imaginez que c’est ça la vie », a poursuivi l’actrice, indiquant que les enfants qui sont victimes de violence croient parfois que « c’est leur faute ». « On subit la violence et on se sent coupable », dit-elle.

    En attendant, Ingrid Chauvin reste effrayée à l’idée d’un déconfinement  à partir du 11 mai. L’actrice a pris sa décision. Elle restera confinée chez elle avec son fils. « Ma décision est prise depuis très longtempsJ’avais même déjà déscolarisé mon fils 15 jours avant la fermeture des écoles. Il est hors de question que je le mette en danger ou qu’il nous mette en danger. Ils sont tout petits, c’est impossible de contrôler les gestes barrière avec des enfants en maternelle».

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read