Jane Birkin, qui a partagé la vie de Serge Gainsbourg a récemment été confrontée à la disparition d’un être cher. Elle ne s’en remet pas. Selon ses proches, Jane Birkin serait inconsolable face au décès de son amie Anna Karina. Par ailleurs, il a été difficile de connaître la véritable cause de son décès .

En effet, son agent a annoncé qu’elle était décédée des suites d’un long combat contre la maladie. « Anna est partie hier dans un hôpital parisien des suites d’un cancer. C’était une artiste libre, unique », avait -t-il indiqué auprès de l’AFP.

Contre toute attente, son époux, Dennis Berry a démenti cette information. Il a déclaré, selon nos confrères de ‘Cœur de femme’,  » On a dû l’emmener d’urgence en réanimation, suite à une complication post-opératoire ». Avant d’ajouter « Hélas, une rupture musculaire a obligé le professeur à la réopérer. Il était prévu qu’elle ait encore plein de belles années devant elle. Hélas, son corps n’a pas résisté », a-t-il souligné. 

Le veuf a pu compter sur le soutien d’une multitude de célébrités, venues l’épauler le jour des funérailles. Charles Berling, Marion Cotillard, Irène Jacob, Macha Méril, Léa Seydou et bien sûr Jane Birkin étaient présents à ses côtés. D’ailleurs, Jane Kirkin n’a pas pu retenir ses larmes. Elle s’est effondrée suite à la perte de cette grande amie.

Par ailleurs, l’époux de la défunte a rendu un vibrant hommage à son épouse disparue. Son message poignant a laissé personne indifférent.

« Mon lien à toi, ta main que je tenais çà et là le jour et la nuit. Je revis tous ces moments des dernières années où, après une chute, un léger accès de vertige, la peur de tomber faisait que tu aimais te promener me tenant la main. C’était si chaleureux, une union, et pour moi un apaisement à toutes les angoisses du quotidien qui nous assaillent. Un moment tendre, serein, de fusion, qui pansait les blessures. Et maintenant avec toi allongée, endormie, je te tiens la main et je ressens tout l’amour qui me lie à toi. Ce lien si fort, profond, trouvant dans cette main chaude l’espoir que tu retrouves des forces, l’élan vital, vers une nouvelle promenade ensemble. », rapporte le magazine people.

Jane Bikin a ressenti le même vide que lorsque Serge Gainsburg a quitté ce monde. Elle a vécu une grave dépression, qui l’a empêchée d’écrire une chanson. « Je ne pense pas que j’ai écrit quoique ce soit quand c’est arrivé. La mélancolie, le manque de lui, la tragédie que ça a été pour Charlotte, pour Lulu, pour Bambou,a été très difficile à supporter », a t’elle annoncé récemment durant une interview.