More
    AccueilCélébritésJean-Jacques Bourdin, vit un véritable calvaire !

    Jean-Jacques Bourdin, vit un véritable calvaire !

    Ce n’est plus un secret pour personne, l’animateur radio ne présentera plus la matinale sur RMC, après plusieurs décennies de bons et loyaux services. Jean-Jacques Bourdin, a l’impression d’avoir été jeté comme un malpropre. D’autant plus qu’il ne comprend pourquoi son employeur a décidé de l’évincer, étant donné qu’il est très apprécié par les auditeurs, qui soulignent un style unique et original.

    « Il y a de la tristesse, de l’émotion. Mais Jean-Jacques n’aurait jamais arrêté spontanément. Il vit depuis 20 ans avec les auditeurs, avec son équipe, il est très attaché à tout ça… », a indiqué un membre de son entourage. Son épouse Anne Nivat a également tenu à prendre sa défense publiquement.

    Voir cette publication sur Instagram

    Toujours présent pour vous accueillir au réveil sur rmc et @bfmtv

    Une publication partagée par Jean-Jacques Bourdin (@jeanjacquesbourdinofficiel) le

    « D’abord rien n’a été dit officiellement de la part de Jean-Jacques et je pense que tout le monde attend qu’il parle. Et on verra bien. On décidera quand ce sera le moment opportun. Mais ce qui est important c’est surtout ce que Jean-Jacques a fait. Vous savez, on est dans un métier où il n’y a pas beaucoup de gratitude, et puis tout le monde a la mémoire courte de tout. », a-t-elle confié.

    Avant d’ajouter : « Et moi je voudrais insister sur quelque chose, c’est que, on lit ici et là des rumeurs, il y a des sources, lâchement anonymes bien sûr, qui viennent de la direction de l’entreprise qui disent ceci, qui disent cela ».

    Par la suite, le célèbre animateur s’est illustré avec un excès de vitesse impressionnant. Ce dernier a été flashé à 186 km/h, au lieu des 130 autorisés sur l’autoroute. Par conséquent son permis lui a été confisqué et son véhicule immobilisé. Une nouvelle polémique pour Jean Jacques Bourdin qui n’en avait pas besoin à ce moment là …

    « Mon mari avait deux raisons valables : la première, rendre visite à sa mère mourante dans un Ehpad dans une ville du sud de la France et qu’il n’avait pas vue depuis deux mois. »  a confié son épouse. La seconde étant qu’en tant que journaliste, Jean Jacques Bourdin avait le droit de dépasser les 100 kilomètres imposés pendant le confinement.

    Voir cette publication sur Instagram

    #bourdindirect #jeanjacquesbourdin #bourdindirectbfmtv

    Une publication partagée par JJBourdin_Fan (@jjbourdin_fan) le

    Quelques jours plus tard, il perdait sa mère avec qui il nouait une relation très complice et fusionnelle. « Un nouveau tourbillon de chagrin et de désespoir qui s’est abattu sur ce Cévenol très attaché à sa région », a rapporté France Dimanche, en référence à la perte de sa très chère mère.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read