More
    AccueilCélébritésJean-Pierre Foucault & Sylvie Tellier, scène de chaos durant le tournage de...

    Jean-Pierre Foucault & Sylvie Tellier, scène de chaos durant le tournage de Miss France

    Derrière les strass et les paillettes, et les sourires de façade, Sylvie Tellier et Jean-Pierre Foucault se sont bien demandés si le concours Miss France sen était à sa fin.

    Diffusée sur TF1, l’élection Miss France a pour vocation, en plus de désigner la plus belle femme de France, de rassembler, dans une ambiance conviviale, des milliers de personnes pour célébrer la féminité. Seulement, cette année, la fête s’est changée en un véritable cauchemar.

    « Tout a commencé avec l’appel au boycott de Laurent Ruquier, le 30 novembre dans On n’est pas couché. « Si on veut être féministe, on doit boycotter aujourd’hui le concours de France » », rapporte le magazine Ici Paris. Les associations féministes, elles, ne sont pas faites prier pour crier au scandale. « Des moments compliqués puisqu’il a fallu défendre la cause et laver l’honneur Miss France : expliquer, justifier que ce concours avait encore toute sa place et sa légitimité en 2019 », poursuit le magazine.

    Si encore ça s’était limité là. Comme un mauvais vent venu de nulle part, les candidates elles-mêmes ont semé le trouble. « L’an dernier, nous avions une promotion bienveillante. Cette fois, il y a eu des tensions, des heurts dans le groupe. Quelques filles n’ont pas facilité les choses. C’était principalement de la mauvaise camaraderie avec des tentatives de déstabilisation, des petites vacheries», a révélé au Parisien Sylvie Tellier. Aussi, la présidente du comité Miss France, ancienne Miss France 2002, a dû prendre le taureau par les cornes, et descendre dans l’arène pour demander aux filles de se montrer avenantes.

    En définitive, au moment d’éliminer les quinze finalistes, les membres du jury auraient opté pour écarter toutes celles ayant affiché une mauvaise volonté. « Moi je veux une Miss sympa qui aime les gens, qui a de la répartie, bref une fille avec de la personnalité. Je n’ai pas de place pour les pestes. Pour moi, une jeune femme qui n’est pas capable de vivre un mois dans un groupe ne peut pas être Miss France. Qu’attendent les gens de celle-ci ? Qu’elle vienne à leur rencontre, qu’elle leur parle, les comprenne et les représente, donc ils ont besoin de quelqu’un de sympathique », confiait Sylvie Tellier au Quotidien.

    Dans Touche pas à mon poste (TPMP) People, la veille de l’élection, Miss France 2007 affirmait qu’ « il y a forcement des rivalités, il y a des filles qui viennent pour la gagne. Et j’ai des infos sur cette année, il paraît que l’ambiance est détestable…Il y a des clans. Forcement, les Miss qui sont un peu mises en avant sur les magazines prennent un peu trop confiance, notamment Miss Provence… ».

    Lou Ruat aurait donc été celle qui aurait le plus semé le trouble au sein du groupe des Miss. Pourtant, elle a terminé comme première dauphine, demeurant ainsi parmi les quinze finalistes. Selon ce qui se dit, Miss Languedoc, Lucie Caussanel, aurait fondu en larmes à cette issue. « Plusieurs vigiles sont venus à son secours pour l’évacuer de la scène. Elle a ainsi été mise à l’abri des regards sur un fauteuil roulant, afin de lui permettre de reprendre progressivement ses esprits et ses couleurs », a expliqué un témoin. Mais selon la version officielle, sa réaction était due à l’émotion.

    La grande gagnante de cette bataille par contre, est Miss Guadeloupe. Clemence Botino, qui obtient la consécration. Elle n’était pas la favorite du jury, qui lui préférait Miss Provence, Miss Côte d’Azur et Miss Bourgogne. Cependant, grâce au public qui l’a soutenue, la jeune femme de 22 ans, qui mesure 1,75m, succède à la Polynésienne Vaimalama Chaves. Etudiante en première année de master d’histoire des arts à la Sorbonne, Clemence Botino est passionnée de jazz et de piano, et est parfaitement bilingue. Elle devient la troisième Miss France originaire de l’île, après Véronique de la Cruz en 1993, et Corinne Coman en 2003. Lors de son interview à Paris Match, elle avait affirmait ne pas être un cœur à prendre mais être prête à prendre celui des Français. Ces derniers le lui ont bien rendu.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read