More
    AccueilCélébritésJean-Pierre Pernaut, la maladie est de retour

    Jean-Pierre Pernaut, la maladie est de retour

    Après sa rémission l’année dernière, et un retour triomphant dans les domiciles de milliers de téléspectateurs à travers le petit écran, le mal a refait surface.

    Lorsqu’il retrouve son fauteuil de présentateur du JT de 13h sur TF1 en 2018, après deux mois d’absence dus à la lutte sans merci qu’il a dû livrer à la maladie, Jean-Pierre Pernaut affirme que « normalement, c’est réglé ». Faisant tout de même preuve de prudence, il ajoute : « Avec le cancer, on se méfie toujours (…) Il faut faire des contrôles réguliers ».

    Dans ce combat, le présentateur avait pu compter sur son épouse, Nathalie, passée par le même calvaire, plus tôt, alors qu’elle n’avait que 30 ans. Atteinte d’une leucémie, elle « était restée debout jusqu’à sa guérison, après avoir subi une année de traitement, trois chimiothérapies, et un mois et demi dans une chambre stérile… », explique France Dimanche. Quel meilleur soutien alors pour Jean-Pierre Pernaut dans cette épreuve. D’ailleurs, pour aider les personnes qui traversent la même expérience douloureuse, Nathalie a consigné son histoire  dans un livre, Le Cancer en face, paru aux éditions Michel Lafon en 2005, et préfacé par le présentateur, dans lequel elle donne des conseils « pour ne pas céder face à ce fléau ».

    Seulement, fin novembre dernier, la rédaction de TF1 apprend, avec une profonde tristesse, la mauvaise nouvelle : la maladie a encore frappé. « Le mal, qui emporte chaque année de trop nombreuses victimes, a fini par vaincre l’un des plus grands journalistes de terrain de la télévision. Un homme que Jean-Pierre Pernaut connaissait et admirait beaucoup, et dont l’épouse, Dominique Lagou-Sempère, est une collègue, travaillant à la rédaction de TF1 », commente France Dimanche

    Lors de son édition du 2 décembre, Jean-Pierre, ému, adresse ce message à Dominique Sempère : « Je pense très fort à elle pour lui dire l’émotion de toute l’équipe après la mort de son mari, Claude Sempère. Il était, vous le savez, grand reporter à France 2, tout le monde l’appréciait énormément ». Jean Pierre, à ce moment, n’a certainement pas pu s’empêcher de revoir son combat, mené l’année précédente contre la maladie, imaginant la douleur qu’aurait supportée sa famille s’il n’avait pas survécu, sans pouvoir prédire ce que seraient devenus ses quatre enfants et son épouse.

    Claude Sempère, lui, n’a pas eu cette seconde opportunité. Sa mémoire a été saluée et son œuvre reconnue. A côté d’autres journalistes comme Laurent Delahousse, ou Anne Claire Coudray qui a déclaré : « Nous sommes nombreux à avoir eu la chance et le bonheur de le croiser sur le terrain », l’Elysée a « publié un communiqué décrivant cette grande signature de la télévision comme ‘‘l’une des hautes figures du grand reportage français’’, une ‘‘grande voix des informations françaises’’, ‘‘un héritier de l’esprit Cinq colonnes à la une, l’émission qui avait institué le magazine de grands reportages à la télévision française’’ », a rapporté France Dimanche.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read