More
    AccueilCélébritésJean-Pierre Pernaut, submergé par l'émotions, une violente attaque !

    Jean-Pierre Pernaut, submergé par l’émotions, une violente attaque !

    La crise sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus a chamboulé notre quotidien. C’est le cas également du célèbre journaliste, Jean-Pierre Pernaut qui a dû s’adapter concernant son activité professionnelles. Cette pandémie a fait des ravages sur son passage. On dénombre plus de 28 000 décès rien qu’en France depuis l’apparition de cette terrible maladie.

    En effet, depuis le début du confinement, le mari de Nathalie Marquay a fait le choix de ne pas sortir suite à deux facteurs. Le premier étant son âge. A 70 ans, l’animateur est considéré comme un sujet à risque. Ensuite, en 2018, il a dû faire face à un terrible cancer de la prostate. L’heureux papa de trois enfants à préféré jouer la carte de la sécurité.

    « On m’a opéré et j’ai eu des traitements lourds. Les gens ont commencé à demander pourquoi je n’étais pas là », a t’il annoncé concernant son cancer de la prostate. Aujourd’hui il est guéri et a décidé de rester confinement malgré le déconfinement qui a débuté le 11 mai en France.

    Nos confrères d’Ici Actu ont consacré un dossier sur le journaliste phare de TF1 et annoncent que JPP serait très remonté. Il n’aurait pas encaissé la manière dont la crise sanitaire a été gérée. D’ailleurs, ce dernier n’a pas hésité à donner le fond de sa pensée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas mâché ses mots.

    « J’en veux à tous ceux qui ont dit que ça n’arriverait pas en France. On a perdu du temps. Jusqu’à la première intervention d’Emmanuel Macron, on nous demandait de nous laver les mains, puis de ne plus rendre visite aux personnes âgées en maison de retraite. Mais il n’y avait aucun contrôle aux frontières dans les aéroports », a-t-il indiqué auprès du Parisien.

    Avant d’ajouter :  » Les jeunes notamment ne se sont pas rendus compte que c’était grave. Ce week-end, je ne suis pas allé voter. Il était hors de question de prendre le moindre risque. Sans compter les images de supporter du match PSG-Dortmund à être à l’extérieur du stade, il y a une semaine. Le monde entier devait nous regarder en se demandant ce qu’on faisait … Il aurait fallu dire plus tôt combien c’était dangereux ».

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read