More
    AccueilCélébritésKarine Ferri, choix radical pour son fils !

    Karine Ferri, choix radical pour son fils !

    Si plusieurs parents ont choisi de garder leurs enfants à la maison à l’amorce du déconfinement, d’autres ont choisi de renvoyer les leurs à l’école.

    Ce serait le cas de Karine Ferri qui aurait préféré renvoyer le jeune Maël, qui a fêté ses quatre ans en avril dernier, à l’école dès le 11 mai 2020. Un retour dans les cours de récréation qui a effrayé de nombreux parents. Mais des spécialistes sur le sujet rassurent.

    Le Parisien présentait notamment l’analyse à ce sujet de Robert Cohen, vice-président de la Société française de pédiatrie, qui tend à calmer les craintes des parents dont les enfants ont repris le chemin de l’école à l’amorce du déconfinement.

    « Au début de la crise, on a cru – comme d’autres virus respiratoires – que les enfants jouaient un rôle important dans la propagation (…) Pendant cette épidémie, on a adoré se faire peur. Aujourd’hui, on sait que la population d’enfants est moins contaminante que celle des adultes. Le risque est même extrêmement faible », indique-t-il.

    Ainsi, d’après les résultats de l’étude menée en Ile-de-France auprès de centaines d’enfants, soutenue par l’Association française de pédiatrie ambulatoire et conduite par le pédiatre et infectiologue à l’hôpital de Créteil (Val-de-Marne), «les enfants semblent moins contaminés et moins contaminants ».

    «Nous avions déjà constaté dans une étude précédente que les tests PCR chez l’enfant étaient trois à cinq fois plus fréquemment négatifs que chez l’adulte », expliquait-il dans Le Monde. Robert Cohen précisait par ailleurs que « les évidences s’accumulent ».

    Alors l’animatrice de TF1 peut-être rassurée, son fils ne risque pas grand-chose en retournant à l’école. « Ça y est, c’est fait, j’ai versé ma larme. Mon petit garçon est rentré à l’école », avait posté sur son compte Instagram à la rentrée des classes, Karine Ferri qui regrettait que le temps se soit écoulé rapidement.

    Voir cette publication sur Instagram

    • Hier , nous nous baignions dans la Méditerranée et nous observions les fonds sous marins lorsque notre attention a été attirée par quelques chose. •Ce quelque chose était une tortue qui était prisonnière dans une sorte de bâche en plastique ( photo numéro 5 ). •Cette pauvre tortue était à bout de force , elle devait certainement lutter depuis plusieurs heures . •Sa tête était complètement enroulée dans les filets de la bâche en plastique , son cou était lacéré ( photo numéro 4 ) . •Grâce à l’aide d’un policier de la police municipale de saint Raphaël nous avons pu sauver cette tortue en coupant la bâche autour de son cou et ainsi la remettre « libre » à la mer. • Voilà encore un triste exemple que le plastique continue de polluer l’environnement et de menacer la faune marine de nos océans. La tortue marine fait partie des espèces les plus touchées par les ravages de déchets plastiques . #soyonsattentifs #prenonssoindenotreplanète #plasticpollution #emergency #timetochange #planet #pollution #nomoreplastic #ocean .

    Une publication partagée par Karine Ferri (@karineferri) le

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read