More
    AccueilPeopleLaeticia Hallyday, fin de vie - cette confidence terrifiante

    Laeticia Hallyday, fin de vie – cette confidence terrifiante

    Laeticia Hallyday est de nouveau au centre de l’actualité. Il faut dire que ces problèmes de santé, se sont propagés sur la toile à une vitesse fulgurante et préoccuperaient particulièrement ses fans. Très active sur les réseaux sociaux, la mère de Jade et Joy a décidé de rester silencieuse sur la maladie, qui l’a frappée de plein fouet.

    Récemment, le magazine people Oops a consacré un dossier sur la ravissante blonde et livre des nouvelles extrêmement inquiétantes à son sujet. Selon la publication, il ne lui resterait que quelques mois à vivre. Une sombre prédiction, qui a déjà fait le tour des réseaux sociaux. Toutefois, l’hebdomadaire ne se base sur aucune preuve tangible.

    Il y a quelques jours, nos confrères de Closer annonçaient que la compagne de Jalil Lespert avait été hospitalisée suite à des douleurs insupportables au niveau des articulations. Après des examens plus approfondis, la mère de Jade et Joy souffrirait d’arthrite goutteuse.

    « Pour supporter au mieux ses symptômes et limiter la progression de la maladie, Laeticia Hallyday devra s’astreindre à un lourd traitement médical associé à un régime alimentaire adapté. Cette maladie est une forme d’inflammation polyarticulaire qui touche autant les membres supérieurs que les membres inférieurs », a rapporté le magazine people Closer.

    Même si la belle-mère de David Hallyday et de Laura Smet est très présente sur instagram, elle a préféré ne pas réagir à cette maladie, qui l’aurait paralysée durant plusieurs jours. Il y a quelques mois, elle était revenue en toute transparence sur le soutien de Johnny, alors qu’elle souffrait d’une autre maladie : l’anorexie.

    « Quand on s’est rencontrés, c’était compliqué. J’étais une âme cabossée, autant que lui. Je sortais d’une période douloureuse, à cause de l’anorexie. On s’est rencontrés et on s’est sauvés. Je n’avais pas 20 ans, je ne mangeais pas, je ne buvais pas, je ne voulais plus vraiment vivre », a-t-elle lâché.

    Avant de souligner : « Mes parents ne m’ont pas tendu la main, mais j’ai rencontré mon mari. Et il m’a sauvée. En comprenant ses démons, j’ai guéri les miens.  Je ne pouvais pas lui offrir un enfant biologique […] [à cause] des traumatismes de mon adolescence. J’ai fait du mal à mon corps. L’anorexie m’avait abîmée. Il est arrivé à mon mari de me reprocher de ne pas lui donner cet enfant ».

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read