More
    AccueilCélébritésLaura Smet, succession confinée, euthanasie, tensions contre Laeticia Hallyday...

    Laura Smet, succession confinée, euthanasie, tensions contre Laeticia Hallyday…

    Les tensions au sein du clan Hallyday sont encore loin de la fin. Et le confinement n’aurait rien arrangé.

    L’audience prévue au début de l’année à Los Angeles qui devait statuer sur le transfert d’actifs de Johnny Hallyday dans un trust basé en Californie et détenu par Laeticia Hallyday a été renvoyée au 13 mai, suite à la demande du gérant du trust, la société de gestion San Pasqual.

    En France, Laura Smet et David Hallyday, deux ans après avoir engagé la bataille judiciaire contre Laeticia Hallyday, la veuve de leur père, pourrait bientôt entrer en possession de leur héritage dont ils estiment avoir été privés par le testament du chanteur rédigé aux Etats-Unis.

    Dans un premier temps, ils ont obtenu de la justice française le gel d’une partie des biens du rockeur. Ils se battent désormais pour empêcher le transfert d’avoirs dans le JPS Trust, dont Laeticia Hallyday est la seule bénéficiaire, et d’où aucun actif ne ressortirait certainement une fois entré.

    Le dépôt des conclusions des avocats de Laura Smet et David Hallyday est prévu pour le 14 mai. Suivra le dépôt des conclusions des avocats de Laeticia. Après cela, le tribunal fixera la date d’audience pour les plaidoiries. Déjà, les avocats des deux enfants aînés de Johnny Hallyday reconnaissent une amélioration dans les relations entre les deux parties.

    Ce, depuis que Laeticia Hallyday s’est choisi un nouveau conseil d’avocats. La veuve du rockeur a même refusé de faire appel de la décision du tribunal de Nanterre qui reconnaissait Johnny Hallyday comme un résident français. Aucun  partie n’a cependant confirmé la thèse de négociations visant à trouver un accord à l’amiable.

    En attendant, en plein confinement, Laura Smet et son frère se sont penchés sur la cause animale. Notamment le destin des animaux abandonnés en ce moment de crise, et que le confinement n’arrange pas puisque les refuges ne peuvent plus proposer les animaux à l’adoption. Une mesure qui pourrait avoir des conséquences dramatiques avec notamment l’euthanasie d’au moins 120 000 bêtes.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read