More
    AccueilCélébritésLaura Smet, tension avec Stéphanie de Monaco, ça se confirme ...

    Laura Smet, tension avec Stéphanie de Monaco, ça se confirme …

    Laura Smet et Stéphanie de Monaco ne sont pas d’accord sur ce point précis. Loin d’être sur «la même longueur d’ondes », l’actrice et la princesse ne devraient pas se retrouver autour de la même table. Ce concernant le traitement réservé aux animaux sauvages dans les cirques. L’actrice à l’affiche de la série de France 2 La Garçonne, dans laquelle elle joue trois personnages différents, maintient, comme son frère David Hallyday, le combat contre la maltraitance des animaux.

    Frère et sœur s’érigent notamment contre le traitement réservé aux animaux sauvages dans les cirques. David Hallyday participait à cet effet, torse nu et poings liés, à la campagne contre les privations et le mauvais traitement que subissent les bêtes dans les lieux de spectacle. Le chanteur de 54 ans invitait à mettre un terme au cirque avec les animaux.

    Laura Smet qui attend son premier enfant se réjouit. Le message semble avoir été entendu et la présence d’animaux sauvages est progressivement interdite dans les cirques. Sur Instagram, la comédienne n’a pas rechigner à diffuser l’article de 20 Minutes, qui rapporte la décision de la ministre de la Transition écologique, relative à la fin «progressive» des animaux sauvages dans les cirques.

    Mais cette annonce  ne réjouit pas Stéphanie de Monaco. La sœur du prince Albert II de Monaco a exprimé son point de vue  dans Nice-Matin. «Ce sont des membres de la famille. Ils ne sont pas dressés ni maltraités, ils sont juste aimés. Nourris, choyés », a expliqué la princesse pour qui cette décision du ministre de la Transition écologique est une «énorme erreur », et une grosse injustice envers les responsables des cirques « qui ne prennent pas de vacances, qui vivent pour leurs animaux ».

    «J’ajoute qu’en France, tout le monde a le droit de travailler », a-t-elle dit. « Ou alors, il faut empêcher les agriculteurs de se faire de l’argent avec l’élevage. Empêcher aussi le tiercé, parce que là aussi, c’est de l’exploitation animalière. Il faut tout interdire, et non pas seulement s’acharner sur les familles de cirques », s’est-elle lâchée.

    « Le cirque a changé. Il vit son temps. Si l’on veut s’occuper de la condition animale, alors il faut s’en occuper complètement », a ajouté dans Nice-Matin Stéphanie de Monaco qu’il vaut mieux  tenir loin de Brigitte Bardot, la porte-parole des animaux au risque que plus personne sur le plateau ne s’entende parler.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read