More
    AccueilActualitéL'ex-miss France Iris Mittenaere atomisée sur les réseaux sociaux après l’élection présidentielle 

    L’ex-miss France Iris Mittenaere atomisée sur les réseaux sociaux après l’élection présidentielle 

     L’ex-miss France Iris Mittenaere, a marqué les esprits par sa beauté naturelle et sa personnalité très pétillante. La jeune femme, qui apparait régulièrement sur nos écrans en tant qu’animatrice sur TF1, a révélé récemment avoir vécu un véritable calvaire. C’est donc en toute transparence, qu’elle s’est livrée sur une situation terriblement éprouvante.

    Critiquée par les réseaux sociaux, Iris Mittenaere a décidé de briser le silence en expliquant pourquoi elle n’avait pas poussé son immense communauté sur la toile à aller voter à l’élection présidentielle. Un silence qui lui a valu de nombreux commentaires négatifs.

    « Les gens qui me disent que je ne parle pas des élections et sont choqués. En 2017, j’ai parlé des élections, et de l’importance du vote. On m’a déversé une vague de haine, on m’a demandé de rester à ma place. Des centaines de personnes se sont désabonnées. Alors à face de juger les gens et de les censurer, oui, clairement, on préfère ne plus s’exprimer sur certaines choses, et ne laisser place qu’à du divertissement »,, a-t-elle annoncé.

    Avant de poursuivre : « Je me rappelle, j’étais à New York, j’avais fait une vidéo explicative pour parler de l’élection et du vote pour les Français à l’étranger. Je me suis fait défoncer et je ne m’y attendais pas ! Du coup, je me suis dit, bon bah, on ne refera plus ça ! […] Quand on parle de certaines choses, on se fait insulter, et quand on n’en parle pas, on nous reproche de ne pas en parler ».

    L’ancienne Miss Monde en a profité pour évoquer son statut de « personnalité publique ». Selon elle, elle ne peut pas être pleinement elle-même, tant ses propos sont parfois sortis de leur contexte et complètement déformés. « Le regard des gens sur moi était différent et ça m’a fait peur. Je me suis rendue compte que je ne serais plus jamais la petite étudiante Iris (…) C’est dur parce qu’on se dit qu’on ne sera plus jamais anonyme « ,a-t-elle avoué.

    Avant de poursuivre : « Tu as beaucoup de personnes qui veulent être ton ami, des personnes de ta famille que tu ne connaissais pas qui se révèlent. Tu prenais un taxi, ils prenaient l’adresse pour voir où tu allais et chez qui. Tous les jours, tu te faisais prendre en photo, c’était fatigant et lourd. C’était surtout pour savoir qui était mon mec, il fallait avoir la preuve du moment ».

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read