More
    AccueilActualitéMacron fera face à un défi "assez dangereux" si Marine Le Pen...

    Macron fera face à un défi « assez dangereux » si Marine Le Pen est exclue des élections !

    EMMANUEL Macron a été averti qu’il pourrait faire face à un défi « assez dangereux » si Marine Le Pen devait être éliminée avant un deuxième tour de scrutin lors de l’élection présidentielle française de l’année prochaine.

    Emmanuel Macron pourrait voir ses chances de réélection s’amenuiser considérablement si Marine Le Pen ne parvenait pas à décrocher une place au deuxième tour des élections, a affirmé le commentateur politique Patrick Smith. M. Macron devrait briguer un second mandat à l’Elysée en avril et devrait faire face à une rude concurrence des candidats d’extrême droite Le Pen et Eric Zemmour. Cependant, M. Smith a suggéré que la candidate du parti de centre-droit Les Républicains, Valérie Pécresse, pourrait s’avérer être un challenger « assez dangereux » pour M. Macron lors de la prochaine élection présidentielle en France .

    S’adressant à France 24, M. Smith a déclaré: « Je pense qu’en supposant qu’Emmanuel Macron se présente, et je pense que c’est un pari assez sûr, je pense que son adversaire la plus sérieuse sera Valérie Pécresse.

    « Et je pense que les deux vont se battre pour le terrain de centre-droit.

    « Cela pourrait être assez dangereux pour Emmanuel Macron simplement parce que, en remontant aux élections de 2000, lorsque le père de Marine Le Pen était en compétition avec Jacques Chirac, il y avait ce qu’ils appelaient le facteur » tenez-vous le nez « .

    « Les électeurs de gauche et de centre-gauche ont décidé de voter pour Chirac juste pour garder l’extrême droite à l’écart. Je pense que s’il s’agit d’un second tour entre Macron et Pécresse, vous n’obtiendrez pas ce facteur. »

    Le rédacteur en chef d’Africa Report a ajouté: « Beaucoup d’électeurs de gauche n’ayant pas été en mesure de monter un défi vraiment puissant à Macron de la gauche, ils s’abstiendraient simplement.

    « Cela pourrait être assez dangereux pour Emmanuel Macron. »

    Mme Pécresse, qui avait été choisie comme candidate des Républicains plus tôt en décembre, a bénéficié d’un premier coup de pouce dans les sondages après sa sélection.

    Le rédacteur politique de France 24, Marc Perelman, a déclaré : « Ses chiffres [de Macron] ne sont pas énormes en termes de pourcentage. Il en a environ 25 %.

    « Ce n’est pas énorme mais c’est un avantage de 10% sur tout un peloton de candidats, un peloton très encombré.

    « A l’extrême droite, vous avez deux candidats, Marine Le Pen qu’il a affrontée en 2017 puis Valérie Pécresse qui a obtenu une bosse dans les sondages.

    « Ensuite à gauche, beaucoup de candidats mais très peu de voix et c’est vraiment historique. »

    M. Perelman a ajouté : « Dans l’état actuel des choses, Emmanuel Macron est le favori mais surtout parce que tous les autres sont très divisés.

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read