More
    AccueilActualitéMava Chou : harcelée - son compagnon accusé de son désir de...

    Mava Chou : harcelée – son compagnon accusé de son désir de mourir

    L’ex-compagnon de Mava Chou, décédée le 23 décembre dernier, a pris la parole ce dimanche 26 décembre suite aux accusations adressées contre lui.


    Ce noël aura été bien sombre pour la famille de Mava Chou, 32 ans et mère de quatre enfants. On ignore toujours ce qui s’est passé ce 23 décembre, poussant la célèbre Youtubeuse à mettre fin à ses jours. C’est sur son compte Facebook que sa communauté a appris la nouvelle, à travers un message posté par celle qui s’est définie comme sa meilleure amie. 


    « Ma Maëva, ma meilleure Amie. Je suis au regret de vous annoncer le décès de Maëva, survenu hier en fin de journée », a-t-elle écrit, avant de poursuivre: « Je vous demande de respecter sa famille en ne cherchant pas à en savoir plus. Cela ne regarde que ses proches. Ayez simplement une pensée pour elle et surtout pour ses enfants ». 


    « Maëva, tu vas me manquer… Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai pour toujours. Tu fais partie de moi à jamais! Adieu ma Chérie. Tu es en paix maintenant ! », a ajouté la meilleure amie. Si les raisons qui l’ont poussée au suicide restent inconnues, une plainte déposée il y a un moment pour harcèlement moral et provocation au suicide contre son ex-mari et contre X suscite des interrogations. 


    Mais elle a aussi valu à l’ancien compagnon de Mava Chou des injures et des critiques en nombre sur les réseaux sociaux. Aussi, le youtubeur a choisi de sortir de sa réserve et de s’exprimer à ce sujet, affirmant tout d’abord qu’il mettrait tout en oeuvre pour « alléger » la douleur de ses enfants face à ce drame. 


    « Nous faisons tout notre possible pour les aider et leur apporter notre soutien dans ce moment difficile. Et ce dans le strict respect de la mémoire de leur maman et de l’amour qui leur est porté », a déclaré Adrien Czajczynski, alias Adrien VLOG & Blabla, avant d’expliquer qu’il était « peiné » et « touché ». 


    « Maeva est et restera la mère de mes enfants. En plein deuil, j’ai pu constater à nouveau que l’intérêt des enfants n’était pas votre priorité à vous, pourtant parfois mères de famille […] Vous jugez, vous accusez et bien pire encore sous couvert d’anonymat ou de sacro-sainte liberté d’expression. Je ne laisserai pas les justiciers des réseaux sociaux m’accuser moi, Laura, mes proches, mes amis de meurtriers. Non, je ne laisserai pas ça passer ! Vos propos ne seront pas sans conséquence… », a-t-il conclu.

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read