More
    AccueilCélébritésMeghan Markle, capricieuse, des crises en continu !

    Meghan Markle, capricieuse, des crises en continu !

    Depuis que le duc et la duchesse de Sussex ont fait le choix de quitter le sol britannique pour poser leur valise à l’étranger, les rapports avec le palais royal seraient devenus électriques. En effet, mi-janvier, Le prince Harry annonçait à travers un communiqué, sa décision de renoncer à ses obligations protocolaires et son souhait de s’exiler au Canada avec son épouse Meghan Markle.

    Cette annonce unique dans l’histoire de la monarchie britannique a eu l’effet d’une bombe sur le palais royal. Le « divorce » avec la famille royale a été effectif le 31 mars dernier. Depuis peu, le couple a posé ses vacances à Los Angeles.

    « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a indiqué un proche qui a souhaité gardé son anonymat auprès du magazine The Sun.

    Depuis son mariage, en 2018 avec le prince Harry, l’actrice américaine est qualifiée avec des adjectifs peu élogieux non seulement par la presse, mais également par son personnel qui serait confronté à des crises de larmes en permanence.

    « Il fallait toujours la brosser dans le sens du poil pour la faire sortir de sa loge parce qu’elle ne se trouvait pas assez jolie, ou jugeait que sa tenue n’allait pas, ou estimait qu’elle n’était pas suffisamment mise en avant sur les photos promotionnelles. Il y avait tout le temps des larmes », a déclaré un ex collégue de Meghan Markle au New York Post

    « Tout le monde m’avait dit : « Prépare-toi parce que c’est quelque chose. » Ils l’appelaient « la princesse ». Quand je l’ai vu, dès son arrivée, je ne savais même pas qui c’était et elle se comportait en diva – son attitude, sa façon de parler aux gens, les règles », a ajouté un ancien metteur en scène qui a collaboré avec elle.

    Avant d’ajouter : « Elle portait une casquette, se cachait le visage et gardait la tête baissée en filant directement à la loge de maquillage (…) comme une grande star qui marcherait dans la rue en voulant éviter que les paparazzis la photographient. Tout le monde se disait : « Elle se comporte comme une superstar alors qu’elle n’est même pas une actrice de seconde zone. »,

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read