More
    AccueilActualitéMeghan Markle et le prince Harry, fuyant, cet évènement qui perturbe le...

    Meghan Markle et le prince Harry, fuyant, cet évènement qui perturbe le Prince Charles

    La relation entre Meghan Markle et le prince Charles aurait pris un tournant négatif en 2019 suite à un évènement inattendu.  


    Le prince Charles aurait tout de suite accepté Meghan Markle, au début de son histoire avec le prince Harry. Mais en 2019, les rapports entre le successeur de la reine Elisabeth II et sa belle-fille auraient pris une autre tournure. « C’est à partir de là que la relation change entre Charles et les Sussex », indique le magazine Point de Vue dans sa parution du 22 décembre.


    Le prince Charles a longtemps été du côté de son fils cadet et son épouse, malgré leurs écarts de conduite qui ont souvent mis en colère le palais. Mais un refus de la part de Meghan Markle aurait amené le futur souverain à réviser sa position vis-à-vis du couple. C’était dans le cadre du 50e anniversaire de son intronisation comme prince de Galles.


    Tout aurait commencé lorsque le prince Charles a demandé à l’ancienne comédienne d’assister à l’exposition organisée à cet effet. « Sa belle-fille accepte d’abord l’invitation, avant de se désister, mécontente d’apprendre que les caméras de télévision allaient enregistrer l’événement », rapporte la publication. 


    Depuis cet épisode, les rapports entre le prince Charles et les Sussex se sont étiolés. Ils ne se seraient d’ailleurs pas améliorés entre temps, surtout avec le départ du couple de la famille royale en 2020. Le prince Harry aurait davantage offusqué son père après la naissance de sa fille Lilibet en ne concédant pas à se rendre avec elle à Londres. 


    Depuis, les Sussex ont fait plusieurs faux pas en direction de la famille royale. La reine Elisabeth II serait malgré tout affligée que son petit-fils ait choisi de quitter Londres pour s’établir aux Etats-Unis, renonçant de fait à son statut de membre senior de la famille royale. Meghan Markle et le prince Harry avaient rejeté la main tendue de la souveraine qui souhaitait leur accorder une année sabbatique. 


    Ce moment de probation était supposé leur permettre de prendre conscience de l’impact de leur décision et ses conséquences. « La période de transition a été mise en place comme une sorte de cran de sécurité, afin de se rendre aux Etats-Unis et de revenir, s’ils étaient incapables de gérer les choses par eux-mêmes », a expliqué Emily Nash, rédactrice royale du magazine Hello. 

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read