More
    AccueilCélébritésMichel Sardou, fatigue intense, cancer. Révélations bouleversantes de son fils

    Michel Sardou, fatigue intense, cancer. Révélations bouleversantes de son fils

    Hospitalisé il y a quelques mois, le chanteur a été sujet à des rumeurs autour de sa santé. Un cancer était alors évoqué. Dans la première moitié de ce mois de juin, Romain, l’aîné des fils de Michel Sardou faisait des confidences inédites sur sa relation avec son père.

    Le bruit sur un supposé cancer dont souffrirait Michel Sardou avait été alimenté par le magazine France Dimanche, qui le disait alors frappé indirectement par la maladie. L’un de ses anciens collaborateurs, son chauffeur, qui jouait à la fois le rôle de son garde de corps, en serait la véritable victime. L’homme, qui avait également travaillé avec Johnny Hallyday, était pour Michel Sardou comme un membre de sa famille.

    Admis à l’hôpital en début d’année

    Le chanteur de 73 ans a été admis à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, fin janvier 2020, suite à une grippe qui l’a fatigué, au point de le clouer au lit. Après avoir subit quelques examens, il avait pu sortir de l’hôpital pour effectuer sa convalescence à la campagne. «Il a en effet passé des examens dans un hôpital pour écarter tout risque pulmonaire », indiquait un proche à Gala.

    Il ne s’agissait donc pas d’une longue hospitalisation comme la rumeur l’insinuait mais d’une grippe qui avait requis de Michel Sardou qu’il fasse une pause. «Il n’est pas hospitalisé comme on a pu le lire, mais est chez lui, en Normandie et se repose», confirmait Richard Caillat, producteur et directeur de La Michodière. L’interprète de La maladie d’amour était alors sur scène depuis le 12 septembre pour la représentation de la pièce N’écoutez pas, Mesdames !, dont il était à l’affiche.

    Le chanteur avait ainsi dû faire annuler les dix dernières représentations de cette adaptation de vaudeville au Théâtre de la Michodière, dans laquelle il interprétait le personnage principal, impliquant le remboursement des 5 500 spectateurs qui avaient réservé pour voir la pièce alors en prolongation jusqu’au 9 février. Il s’agit notamment de l’histoire d’un homme dénommé Daniel qui soupçonne son épouse d’avoir une liaison avec un autre homme. Alors qu’il envisage le divorce, il rencontre sa première épouse, désireuse de le reconquérir à tout prix.

    Les confidences de son fils Romain

    Ce 11 juin, dans un entretien qu’il accordait à Paris Match, Romain Sardou évoquait son rôle de père, qui le poussait à faire quelques révélations sur son père Michel, assurant que ce dernier « n’a jamais été pour lui un mauvais père ». Il a souligné avoir opté, comme son père, de « confondre » son travail et sa vie personnelle. «C’est un schéma que j’ai reproduitJ’ai eu besoin d’être libre parce que j’avais l’exemple d’un père qui l’était », explique-t-il.

    Mais ce serait peut-être le seul point sur lequel il aurait « copié » son papa chanteur, lui qui a préféré la littérature. Ainsi, concernant sa propre relation avec ses trois enfants, Aliénor l’aînée âgée de 16 ans, Gabriel qui a 14 ans, et le petit dernier Victor 10 ans, Romain Sardou affirme : « Je suis sûrement davantage dans la parole et la proximité avec mes enfants que lui, mais c’est une question de génération ».

    Voir cette publication sur Instagram

    #mylenefarmer #michelsardou #paris

    Une publication partagée par Tarek-Gabriel Sikias (@sikias) le

    Sa génération à lui, il la décrit comme « plus présente » et « plus à l’écoute ». Toutefois, précise-t-il, celle de Michel Sardou «n’empêche pas l’attention constante »« Mon père est en train de lire mon livre. Il a lu tous les autres. Il me donne toujours son avis », déclarait-il. L’écrivain parlait ainsi de son douzième livre, Un homme ne vaut rien. Il vient également de coscénariser une BD avec son fils Gabriel.

    Michel Sardou, un mauvais père

    « Gabriel avait été le seul à s’intéresser à toutes les étapes de création des trois BD que j’ai déjà publiées. Et puis, un jour, il m’a montré un début d’histoire, quelques cases… Une vocation est née », se réjouissait Romain Sardou qui a à travers ce travail pu raffermir les liens avec son fils. Cependant, le but n’est pas de faire la différence avec son père ou de faire mieux que ce dernier qui s’est parfois reproché de ne pas avoir été à la hauteur.

    Voir cette publication sur Instagram

    #michelsardou #sardou

    Une publication partagée par Sardou (@sardou_fanclub) le

    « C’est une question de génération, les parents babyboomer ne ressemblent pas du tout aux parents d’aujourd’hui ! Mon père n’a jamais fait avec moi, ni avec mon frère, ces grands moments de père-fils, où tout d’un coup je te raconte la vie, faut faire ceci, faut pas faire cela, attention mon fils… ça il ne l’a jamais fait », confiait Romain Sardou dans On n’est pas couché.

    Et s’il assure que son père lui a inculqué la meilleure des éducations, il indique cependant ne pas être capable de la reproduire. « Je trouve que c’est une bonne façon d’éduquer, en tout cas les garçons. Mais moi je ne suis pas du tout comme ça, je veux m’occuper de tout ! », poursuivait le fils aîné de Michel Sardou qui a plusieurs fois admis n’avoir témoigné que très rarement son amour à ses enfants.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read