More
    AccueilCélébritésPatrick Poivre d'Arvor, terrible cancer, ses confidences poignantes !

    Patrick Poivre d’Arvor, terrible cancer, ses confidences poignantes !

    Dans un entretien avec Gala, Patrick Poivre d’Arvor s’est confié sur un mal qui a failli le détruire lorsqu’il était jeune.

    Le journaliste a longtemps souffert de la leucémie. Comme il le dit lui-même, la mort l’a « longtemps hanté ». Elle a d’ailleurs réussi à emporter avec elle les trois filles de celui qu’on surnomme PPDA. En pleine, promotion de son 21e livre, il a évoqué ces douloureux souvenirs et comment sa vision du monde en a été affectée. Le journaliste verrait depuis la vie autrement.

    En 2015, à l’occasion de la sortie du roman intitulé Un homme en fuite, Patrick Poivre d’Arvor confiait son combat contre la leucémie. Il avait alors affirmé que « cette forme de leucémie… aurait pu » lui être « fatale ». « Étant survivant, je pense avoir eu un appétit de la vie plus fort qu’un autre », avait-il déclaré, soulignant au sujet de la mort : « Elle m’a longtemps hanté. Je crois avoir fini par l’apprivoiser. Peut-être le signe d’une certaine sagesse ».

    Le journaliste et écrivain a peut-être réussi à l’apprivoiser, mais seulement après une série de tragédies, notamment la mort de ses trois filles. Patrick Poivre d’Arvor en parlait à la sortie de son nouveau roman, La vengeance du loup, qui signifie que la vie continue. Lors d’un entretien avec Femme Actuelle en février dernier, il relatait ces pertes tragiques.

    En 1975 décédait sa petite Tiphaine, alors qu’elle n’avait que quelques mois. En 1980, PPDA a perdu un deuxième enfant quelques jours après de sa naissance. La maman, avait été victime d’un accident et l’enfant n’a pas pu survivre. « Elle devait s’appeler Garance, et aurait pu être grande aujourd’hui », a-t-il commenté.

    La troisième est morte en 1995, à un âge plus élevé que les autres. Elle se prénommait Solenn. Elle s’est suicidée à l’âge de 19 ans. Elle souffrait « d’anorexie mentale ». Le père de famille affirme qu’il avait une relation plutôt particulière avec cette dernière.  « On avait une vraie complicité, bien au-delà de la simple relation père-fille. Elle me manque », confiait-il.

    Malgré toutes ces épreuves traversées par l’ancien présentateur-vedette du  journal de 20h, d’abord sur Antenne 2, puis TF1, il continue d’être reconnaissant à la vie et d’en profiter. « Merci à la vie malgré tout (…) Jeune, j’ai eu une grave maladie, j’aurais pu passer de l’autre côté, cela m’a donné encore plus l’envie de jouir de tout », dit-il.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read