More
    AccueilPeoplePrivée de son RSA, cette mère de famille est retrouvée morte de...

    Privée de son RSA, cette mère de famille est retrouvée morte de froid chez elle

    Elaine Morrall a été tragiquement retrouvée dans son appartement portant toujours son écharpe et son manteau après qu’elle n’avait pas les moyens d’allumer le chauffage. Selon sa mère Linda, ses prestations sociales avaient été brusquement interrompues.

    Une maman de quatre enfants est décédée seule à la maison et a été retrouvée gelée « dans son manteau et son écharpe » après son décès, selon un rapport. Elaine Morrall, 44 ans, est décédée tragiquement à son domicile de Cheshire, en Angleterre, à la suite de ses contacts fréquents avec le Department for Work and Pensions (DWP). ( équivalent de la CAF en France).

    La mort déchirante de la mère faisait partie des 144 examens effectués par le DWP. Selon sa mère Linda, Elaine ne pouvait pas se permettre de mettre le chauffage après l’arrêt de ses prestations à plusieurs reprises, notamment lorsqu’elle a manqué un entretien avec son conseiller parce qu’elle était en soins intensifs, rapporte le Liverpool Echo

    Le bureau du coroner de Warrington a déclaré au Liverpool Echo que l’affaire n’avait pas fait l’objet d’une enquête, car il avait été jugé que sa mort était due à des « causes naturelles » . Maintenant, une enquête menée par le juge d’instruction a mis au jour des enregistrements DWP montrant que la tragédie d’Elaine n’était pas un incident isolé.

    Il faisait partie des 144 examens internes effectués par le DWP entre 2012 et juillet 2019, lorsque le député Justin Thompson, ministre des personnes handicapées, de la santé et du travail, a déclaré que six examens supplémentaires seraient « réalisés sous peu ».

    Ces examens ont lieu lorsqu’il y a une « suggestion ou allégation » que les actions du DWP ont eu un impact négatif. Des enquêtes sont également menées lorsque le DWP pense que des leçons peuvent être tirées de ses procédures et qu’un demandeur est décédé ou a subi un préjudice grave, notamment par suicide ou tentative de suicide, ou lorsqu’il a été désigné comme « partie intéressée » lors d’une enquête ou que le DWP est invité à participer à un conseil de protection des adultes.

    « Les arguments en faveur d’une réforme sont clairs car nous avons désespérément besoin d’un système de prestations qui sert à soutenir, plutôt qu’à mettre en danger, la vie des personnes vulnérables », a déclaré la ministre britannique suite à ce drame.

    alex dupond
    alex dupondhttps://femmeactualite.fr
    passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read