More
    AccueilCélébritésSheila, horreur, séquestrée et torturée en plein confinement ...

    Sheila, horreur, séquestrée et torturée en plein confinement …

    Un confinement trouble pour la chanteuse qui s’en souviendra toute sa vie. Le 30 avril, elle vécu un cauchemar.

    Ce 30 avril, la chanteuse passe sa matinée seule chez elle, comme c’est le cas depuis le début mi-mars du confinement. Mais vers 11 heures, elle entend sonner à la porte. Sans imaginer un seul moment ce qui allait arriver, Sheila ouvre. La suite est un véritable cauchemar qu’elle va connaitre.

    A peine l’entrée ouverte, trois hommes cagoulés pénètrent dans sa demeure et se jettent sur elle, lui tordent le poignet et lui fracturent l’avant-bras, sous prétexte de vouloir maitriser une femme âgée de 74 ans (même si son apparence ne le laisse pas paraitre) et sans défense. Ils prendront dans la maison tout ce qui a de la valeur. Argent liquide, bijoux, et des objets de prix.

    Après leur départ, Sheila réussi à se détacher et à appeler la police, mais elle ne dépose aucune plainte. Aussi s’interroge-t-on, ce cambriolage pourrait-il avoir un lien avec son fils Ludovic ? A son décès, ce dernier aurait-été endetté auprès de différentes personnes peu recommandables. L’enquête est toujours en cours.

    Un double coup dur cependant pour la chanteuse. Comme plusieurs autres artistes, elle est en standby depuis le 15 mars, date du début du confinement. Elle a dû annuler ses six galas prévus pour le mois d’avril, ainsi que l’enregistrement de son nouvel album. Et elle n’a non plus pu assurer son Sheila Tea Time programmé le 3 mai.

    Ne pouvant demeurer seule sur le lieu de ce cauchemar, Sheila a quitté rapidement sa maison de Flexanville à Paris et s’est réfugiée en Normandie, dans le silence, choisissant de confier à ses proches le soin de gérer, en attendant, ses réseaux sociaux.

    Mais elle sait certainement qu’il lui faut rapidement remonter la pente et reprendre ses activités, notamment la musique. C’est en elle qu’elle avait puisé la force de surmonter la mort de son fils unique Ludovic, survenue le 8 juillet 2017 à l’âge de 42 ans, suite à une surdose d’un médicament psychotrope, composé de cocaïne et de benzodiazépine.  

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read