More
    AccueilCélébritésStrasbourg, une étudiante raconte son cauchemar. Tabassée pour avoir porté une mini...

    Strasbourg, une étudiante raconte son cauchemar. Tabassée pour avoir porté une mini jupe !

    Depuis quelques jours, une affaire a fait couler beaucoup d’encres à la fois sur les réseaux sociaux, mais également à travers la presse. En effet, une jeune étudiante strasbourgeoise a décidé de briser le silence face à un phénomène de société qui tend à se répandre à une vitesse fulgurante. En effet, elle prône a liberté d’expression mais également la liberté de se vêtir comme bon lui semble et c’est la raison pour laquelle, elle a accepté de se livrer sur son cauchemar.

    Elle s’appelle Elisabeth et a 22 ans. Il y a quelques jours, la jeune femme a été prise à parti par trois individu alors qu’elle était sur le chemin du retour de l’université. L’étudiante a été tabassée pour un motif stupéfiant : elle portait une mini jupe. Un motif qui semble ahurissant pour une telle violence envers une femme.

    “Un des trois hommes me dit ‘regardez cette pute en jupe’”, raconte l’étudiante, qui était paralysée face à la violence de ses hommes, qui n’y sont pas allés de main morte avec elle. Ensuite, s’n suit un déferlement de haine et d’insultes : “salope”, “baisser les yeux”, a confié Elisabeth, encore sous le choc.

    Les trois hommes ne s’arrêtent pas là, puisqu’ils décident de la frapper. “Deux m’attrapent chacun par un bras et le troisième me donne un coup de poing au visage. Et après, les trois s’enfuient”, a poursuivi la jeune étudiante en LEA, lors d’une interview accordée à nos confrères de France Bleu Bas-Rhin.

    Le pire dans toute cette histoire, selon la jeune femme, c’est qu’il y avait une quinzaine d’individus autour d’elle et personne n’a bougé le petit doigt pour lui venir en aide. Une situation qu’elle a beaucoup de mal à digéré. C’est ce qui me révolte le plus dans l’histoire”, a-t-elle annoncé avec beaucoup d’émotions.

    Avant d’ajouter : “je relativise énormément, ça aurait pu être bien pire. La vie est tellement courte, il y a tellement de belles choses qui arrivent. C’est toujours des remarques dans le dos. Il va lancer ‘t’es bonne’ et va partir tout de suite. C’est toujours très lâche en fait. C’est ce que j’ai remarqué cet été, c’est l’été des lâches. Mais, il ne faut pas se laisser abattre et avoir maintenant peur de sortir, avoir peur de mettre une jupe ».

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read