More
    AccueilCélébritésSuccession de Johnny Hallyday, le gros dilemme des 30 millions d'euros de...

    Succession de Johnny Hallyday, le gros dilemme des 30 millions d’euros de dettes à régler !

    Décidément, les mauvaises nouvelles ne cessent jamais lorsque cela touche Laeticia Hallyday. L’année 2020 n’a pas commencé sous les meilleurs auspices pour la veuve du taulier. En effet, comme beaucoup de français, la jolie blonde a dû se confiner avec ses filles dans sa villa de Los Angeles.

    Une dette colossale

    En effet, ce sont désormais 30 millions d’euros que lui demande de régler au plus vite le fisc français, en raison d’ un montage fiscal durant une tournée. Il faut également ajouter des pénalités pour manquement délibéré et abus de droit. Il est fort probable que la veuve du taulier doivent payer une grosse somme d’argent …

    La taulier qui a rendu son dernier souffle il y a trois ans, a laissé un joli patrimoine, mais également beaucoup de dettes à ses héritiers. Le seul hic, c’est que les dettes laissées par Johnny Hallyday sont mirobolantes.

    Voir cette publication sur Instagram

    Sweet dreams my love ???? souvenir avec ma Joy

    Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

    D’autant plus que cela correspond à des impayés fiscaux qui devront être payés au plus vite. D’après nos confrères de Paris Match, la dette du taulier, qui n’a jamais été réglée jusuq’à présent, auprès du fisc français s’élèverait à 30 millions d’euros. Et c’est l’ensemble de ses héritiers qui va devoir régler l’ardoise.

    Un cadeau empoisonné

    En effet, selon la législation française, ce sont les héritiers qui héritent de ce cadeau empoisonné. La dette « qui sera répartie entre eux en fonction de la somme de l’héritage reçue », a annoncé la publication Closer. «La dette correspond à un actif transmis, et donc la personne qui accepte la succession accepte en général aussi la dette correspondante. Il peut y avoir une répartition des actifs entre les héritiers et auquel cas les héritiers se répartiront également la dette », expliquait Me Laurent Isal, avocat fiscaliste.

    Voir cette publication sur Instagram

    Great times in st barth ????????

    Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

    Tout a débuté quand la star du rock fait le choix de déménager en Suisse. « Si Johnny Hallyday réside dans ce pays réputé pour son calme et ses paradis fiscaux, ses activités artistiques et commerciales ont pourtant continué d’être imposées en France, où il réalise légalement ses bénéfices (…) Pour ne plus payer d’impôts sur le revenu sur ses dividendes en France, Johnny aurait mis en place des montages financiers d’optimisation », annonce le magazine people Public.

    Et de poursuivre :  » Montages qui lui auraient finalement valu de se retrouver dans le collimateur du fisc et d’écoper d’un redressement, d’où la dette de 30 millions d’euros, toujours impayée à ce jour… et que devront solder ses héritiers « .

    Un geste louable

    « La répartition de Marnes-la-coquette, et les royalties ont été faites », a annoncé un ami de la veuve du taulier. Ce dernier a également confirmé qu’un autre accord est en passe d’être conclu, concernant le droit moral. « Tout devrait se régler sans encombre », a indiqué un membre proche du clan Hallyday.

    Par ailleurs, « Laura Smet et David Hallyday devraient échapper au fisc, en renonçant à l’application de la loi française », d’après le magazine people Public. De très bonnes nouvelles pour les frères et sœurs, qui se battent depuis de longs mois pour faire jouer leur droit. D’autant plus qu’il y a quelques jours, David Hallyday a annoncé qu’il versait sa part de l’héritage à sa sœur Laura Smet.

    Voir cette publication sur Instagram

    Only Good Vibes ?? @manulanvin

    Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

    « Le 12 décembre, les avocat de David et Laura se désisteront de leur procédure. Ce qui aura pour conséquence de faire de Laeticia l’unique héritière, via le trust mis en place aux Etats-Unis », annonce la publication ‘Public’. Le fisc en France perdrait donc 30 millions d’euros.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read