More
    AccueilCélébritésSylvie Vartan, deuil, le douloureux adieu à son cher et tendre !

    Sylvie Vartan, deuil, le douloureux adieu à son cher et tendre !

    En plus de la pandémie de coronavirus qui a bouleversé les habitudes, la chanteuse est profondément atteinte par la perte d’un être cher.

    Voir cette publication sur Instagram

    Il est toujours surprenant d’apprendre des choses sur ma propre vie qui prêtent à rire -mais pas forcément exactes-. Ainsi, selon de récents récits loufoques dignes d’un concours de broderies ou de science-fiction, il paraîtrait qu’au moment où ces photos ont été prises au Japon en 1978, je me trouvais dans un état de «désarroi » et séparée de Johnny de surcroît. C’est drôle, je n’ai absolument pas le même regard sur cette période, et pour cause : profitant d’une pause lors d’une tournée que j’effectuais dans ce pays, je fêtais ?le 15 juin? les 35 ans de Johnny en compagnie de Catherine Deneuve (tous deux membres du Tokyo Music Festival ainsi que Michel Legrand, Diana Ross et d’autres ). Ni « désarroi »ni séparation,donc, mais juste le plaisir et la joie de partager un heureux moment avec des personnes qui m’étaient chères. Je sais bien que, parfois, certains pour des raisons bassement mercantiles préfèrent la fiction à la réalité. Pas moi, surtout quand la réalité est bien plus belle que n’importe quelle fiction brodée -voire bradée- à mon insu.

    Une publication partagée par Sylvie Vartan (@sylvievartanofficial) le

    Il s’agit de l’académicien Jean-Loup Dabadie. Décédé le 24 mai dernier à l’âge de 81 ans, ce dernier a été enterré ce vendredi  29 mai, cinq jours après avoir rendu son dernier souffle, sur l’île de Ré dans le cimetière des Portes-en-Ré auprès de sa maman.

    C’est dans l’intimité familiale que le parolier a été inhumé. «Aujourd’hui les membres de ta famille se réunissent autour de toi dans ce coin de France que tu aimais tant. Toutes mes pensées affectueuses les accompagnent. Souvenirs éternels mon Jean-Loup ! », a écrit Julien Clerc pour qui il avait écrit des chansons.

    L’artiste n’est d’ailleurs pas le seul à pleurer le parolier. Sylvie Vartan non plus ne s’en remet pas. « Une larme dans mon cœur », avait commenté la chanteuse pour qui il avait écrit l’un de ses plus grands succès sur son compte Instagram à l’annonce de son décès.

    « La peine d’avoir perdu l’homme de sa vie artistique est immense », a commenté le magazine France Dimanche, selon qui la « larme » de Sylvie Vartan n’est pas prête de sécher. Sa seule consolation serait qu’il ait rejoint Johnny Hallyday qui s’en est allé il y a près de trois ans déjà.

    La chanteuse a affirmé garder le souvenird’un « talent fou », une « personnalité flamboyante » à l’ « Eternel sourire », et particulièrement d’ « un ami ». « Merci pour les cadeaux… », a-t-elle écrit en légende de la photo de l’académicien tout sourire à ses côtés qu’elle a posté sur son compte Instagram.

    L’un de ces cadeaux est sans nul doute les parolesde Comme un garçon signé de Jean-Loup Dabadie. « De lui, elle aimait tout, son élégance, sa délicatesse, et cette façon qu’il avait de déclarer ses sentiments », a souligné France Dimanche dans sa dernière parution.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read