More
    AccueilCélébritésValérie Damidot, victime de violences conjugales

    Valérie Damidot, victime de violences conjugales

    Dans l’interview qu’elle a accordé au magazine Closer, l’animatrice s’est longuement exprimée sur son engagement contre les violences faites aux femmes, et sur sa chaîne YouTube.

    On la retrouve cette fin d’année sur TF1 avec Mon plus beau Noël. Le  tournage se serait bien déroulé et Valérie est déjà impatiente de se retrouver au pied du sapin, devant la cheminé. Même si elle sait très bien que cette année, les choses seront différentes. « Il va être particulier, car c’est le premier que je passerai sans mon papa, qui est décédé l’été dernier. Je pense que je vais pleurer. Heureusement, je serai entourée par tout le reste de ma famille », a-t-elle confié dans les colonnes de Closer. Son plus beau noël ? L’hiver de ses quatre ans. Impossible de l’oublier. Et pour cause, ses parents lui avaient offert l’ours de Pimprenelle, alors plus gros qu’elle, et qu’elle garde encore aujourd’hui.

    Hors du petit écran, Valérie Damidot, est très engagée. Notamment dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Le 25 novembre dernier, lors de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, la présentatrice a posé pour Grazia aux cotés de Julie Gayet et d’autres personnalités. Selon elle, les moyens doivent être libérés pour accompagner efficacement les femmes affectées par ce fléau, mais aussi les enfants. « Ce serait bien qu’il y ait dans chaque commissariat, une structure d’accueil dédiée aux affaires de violences familiales, avec des policiers formés pour. Cela permettrait aux femmes venues porter plainte de se sentir un peu plus accompagnées. On a aussi tendance à oublier les enfants témoins des féminicides. Il va falloir s’occuper d’eux », explique l’animatrice.

    Les violences faites aux femmes, Valérie Damidot en a été victime.  Elle en parle dans son autobiographie parue en 2016. A l’époque, elle n’a que 21 ans. « Je me suis reconstruite avec mes petites armes. Je m’en suis sortie et ça m’a endurcie, mais je le garderai à jamais en moi. Je suis toujours sur le qui-vive. Je ne supporte plus qu’un mec parle mal à sa femme devant moi. Ça peut me faire péter un plomb », confie-t-elle à la rédaction de Closer.

    Concernant sa chaîne YouTube, sur laquelle elle propose des tutos de déco et de bricolage, la présentatrice affirme avoir voulu revenir à la décoration après avoir réalisé l’absence d’émissions de décoration. Elle s’est dite ravie d’avoir posé le pas, d’autant plus que « j’y ai beaucoup plus de liberté qu’à la télévision. Je n’ai vraiment aucune contrainte », confie-t-elle à Closer. Son ambition, mettre en ligne des guides d’apprentissage sur le bricolage, mais aussi des vidéos sur des professionnels. Prochainement notamment, le profil de Christophe Koziel, « un artisan qui fait les plus beaux papiers du monde », ou encore les jeunes formés aux métiers de l’ébénisterie à Lyon.

    Dans ses tutos, Valérie fait souvent appel à des humoristes. Pour le premier, elle avait sollicité l’humoriste Ines Reg. D’autres ont suivis. Cette fois, elle espère les participations d’Estelle Denis et d’Artus. Son projet, avoir un invité tous les trois tutoriels mis en ligne. « Je vais faire en sorte d’inviter un max de potes avec qui on va pouvoir se marrer, car c’est le but du jeu », précise l’animatrice dans les colonnes du magazine.

    Toujours active, on retrouvera bientôt Valérie Damidot au théâtre, plus particulièrement dans la comédie Gwendoline, ou elle jouera avec son fils Norman. La pièce sera présentée début avril à Paris.

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read