More
    AccueilCélébritésVéronique Genest, drames en série. Elle est au bout du rouleau

    Véronique Genest, drames en série. Elle est au bout du rouleau

    Véronique Genest s’est livrée le 4 décembre dans ‘‘L’instant de luxe ». Elle est revenue sur sa perte de poids, le décès de son frère  et sa rémunération dans ‘‘Julie Lescaut”.


    Concernant sa remarquable perte de poids en 2017, elle dit se maintenir. «Je me maintiens, je me sens bien. J’ai eu des nouvelles clés pour continuer à ne pas reprendre de poids», indique-t-elle. Elle ajoute que «l’acupuncture assortie d’un régime très strict l’a rendu possible, a débloqué tout ce qui était vraiment bloqué, car je n’arrivais plus à maigrir». «J’en avais marre d’être grosse. Ce n’est pas ma nature», conclut-elle. L’actrice avait alors perdu une trentaine de kilos.


    Parlant de son salaire dans la série ‘‘Julie Lescaut », malgré le côté tabou que cela inspire dans la société, elle révèle avoir reçu, pour chaque épisode, la bagatelle somme de 200 000 euros, qui lui a notamment permit de s’offrir une maison de campagne. «Je me suis installée dans la vie, c’est vachement bien. C’est une chance inouïe. Je ne suis pas à la rue aujourd’hui et je ne suis pas entrain de m’angoisser», confie-t-elle.


    Sur le plateau de ‘‘L’instant de luxe », Véronique évoque une fois de plus la mémoire de son frère, décédé en 1993 des suites du sida. Dans son livre  ‘‘Mes arrêts sur images’’, elle parle longuement de ce drame qui l’a déchiré. 

    Marion Legrand
    Marion Legrandhttps://femmeactualite.fr
    Je suis passionné par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 4 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la télévision et les people.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Must Read